Forgex-Raguet rachète les Forges Béligné à Nogent

, par christophe

Né de la fusion en 2010 des Forges de la ville à Nogent (Haute-Marne) et de l’entreprise Raguet à Monthermé (Ardennes), le groupe Forgex-Raguet vient de s’étoffer en procédant au rachat des Forges Béligné. Cette opération débouchera d’ici deux ans sur la construction d’un nouveau site industriel à Nogent.

PNG - 3.2 ko

L’USINE NOUVELLE du 23 septembre 2014 par Pascal REMY

Groupe industriel européen d’estampage à chaud organisé autour de trois unités de production - les Forges de la ville à Nogent (Haute-Marne), l’entreprise de forge-estampage Raguet à Monthermé (Ardennes) et Forgex-Rzeszow (Pologne) - Forgex-Raguet a acquis le 16 septembre 2014 les Forges Beligné, une institution nogentaise existant depuis 1920. Ce rachat va permettre à Forgex-Raguet de compléter son offre industrielle car les Forges Beligné avaient une activité à la fois concurrente et complémentaire de leur nouveau propriétaire.

Les Forges Beligné possèdent un long savoir-faire sur les petites pièces à partir de 20 grammes jusqu’à 1,7 kilo alors que le site nogentais de Forgex-Raguet est, lui, spécialisé dans la production de pièces forgées à partir de 700 grammes jusqu’à 4 kilos. Cette opération va aussi déboucher sur une mutualisation des ressources et des économies d’échelle au niveau des parties commerciales et achats.

Pour que ce changement se fasse en en douceur, Charles Beligné, qui tentait en vain de vendre son affaire depuis deux ans faute d’avoir un successeur, assurera durant un an une mission de conseil.

Regroupement des deux PME nogentaises

A l’horizon 2016, Dominique Lemaire, PDG de Forgex-Raguet, entend par ailleurs regrouper les deux entreprises nogentaises sur un même site de production, dans la zone industrielle de la cité haut-marnaise.

Ce futur ensemble réunira 90 salariés pour un chiffre d’affaires potentiel de 14 millions d’euros. Il fera alors du futur site nogentais l’égal de son pendant existant à Monthermé dans les Ardennes et qui génère actuellement un chiffre d’affaires de 16 millions d’euros.

Filiale du groupe Metcap (1 400 personnes et 120 millions d’euros de chiffre d’affaires), Forgex-Raguet réalise un chiffre d’affaires de 33,5 millions d’euros et destine 35 % de sa production à l’export. Il produit actuellement 11 700 tonnes de pièces en aciers au carbone, en alliés et en inox de quelques grammes à 40 kilos.

Au service d’acteurs majeurs dans des secteurs comme le poids lourd, le machinisme agricole, le ferroviaire, l’aéronautique, le BTP et l’attelage de remorques et disposant de process intégrés (ateliers de traitement thermique, d’usinage et de soudure), Forgex-Raguet propose aussi une expertise dans la sous-traitance de traitement de surface et de peinture.

Pascal Remy

http://www.usinenouvelle.com/article/forgex-raguet-rachete-les-forges-beligne-a-nogent.N286273