Nos précédents et futurs Cinétech

, par christophe

Le cycle CINE TECH a pour vocation de diffuser la Culture Scientifique, Technique et Industrielle (CSTI) auprès du grand public, notamment auprès des jeunes. Il s’agit de faire découvrir la science et ses enjeux, de partager les savoirs, d’éduquer à une citoyenneté active, et de créer des débats science-société.

Les soirées CINETECH abordent depuis 2011 des questions de technologie et de leur insertion dans la société, à partir d’un film (52 min), suivi d’un buffet (30 min) et d’un débat avec un invité (1h ou 1h30), dans une ambiance conviviale.

Les soirées CINETECH sont des précieuses occasions de rencontres et d’échanges entre les enseignants-chercheurs, les jeunes ingénieurs en apprentissage de l’UTT de Troyes, accueillis sur l’antenne de Nogent, les industriels adhérents du cluster Nogentech, et le public extérieur.

Peu de manifestations peuvent revendiquer un tel mélange de culture. CINE TECH décrypte l’innovation et évalue son impact sur notre quotidien et le monde de demain.

Ces soirées, au nombre de cinq par an, sont financées de façon tournante entre la CCI Haute-Marne, l’antenne de UTT de Nogent et le cluster Nogentech. La logistique sont assurée par l’association « Autour de la terre ».
Le public se compose de 80 à 120 personnes.


Nos précédents Cinétech :


PDF - 523.5 ko
Cinetech n°14 « Comment j’ai détesté les maths »
Mercredi 26 novembre 2014 à Nogent CINE TECH n°14 « Comment j’ai détesté les maths »

PDF - 1.9 Mo
Cinétech n°15 « Il était une forêt. »
Mercredi 14 janvier 2015 à Nogent CINE TECH n°15 « Il était une forêt. »

PDF - 1.4 Mo
Cinétech n°16 « Une contre-histoire de l’Internet. »
Mercredi 04 mars 2015 à Nogent CINE TECH n°16 « Une contre-histoire de l’Internet. »

PDF - 1.4 Mo
Cinétech n°17 « Les Incroyables machines volantes du professeur Oehmichen. »
Mardi 05 mai 2015 à Nogent CINE TECH n°17 « Les Incroyables machines volantes du professeur Oehmichen. »

PDF - 2.6 Mo
Cinetech n°18 « Régénérer les os et les organes »
Mercredi 07 octobre 2015 à Nogent CINE TECH n°18 « Régénérer les os et les organes »

PDF - 2.1 Mo
Cinétech n°19 « Femmes Scientifiques » : « Marie Curie, au delà du mythe » et « Emilie du Châtelet retrouvée »
Mercredi 25 novembre 2015 à Nogent CINE TECH n°19 « Femmes Scientifiques » : « Marie Curie, au delà du mythe » et « Emilie du Châtelet retrouvée »

PDF - 1.3 Mo
Cinétech n°20 « Nos collègues les robots »
Mercredi 13 janvier 2016 à Nogent CINE TECH n°20 « Nos collègues les robots »

PDF - 2.1 Mo
Cinétech n°21 « Le monde merveilleux du GPS »
Mercredi 09 mars 2016 à Nogent CINE TECH n°21 « Le monde merveilleux du GPS »

PDF - 13.7 Mo
Cinétech n°22 « Plastiques, quand nos déchets valent de l’or
Mercredi 27 avril 2016 à Nogent CINE TECH n°22 « Plastiques, quand nos déchets valent de l’or

PDF - 2.4 Mo
Cinétech n°23 « Internet : la pollution cachée »
Mercredi 25 mai 2016 à Nogent CINE TECH n°23 « Internet : la pollution cachée »

PDF - 4.7 Mo
Cinétech n°24 - Métallurgie des katanas et des épées du moyen age en Europe
CINE TECH n°24 - Fête de la science - « Métallurgie des katanas et des épées du moyen age en Europe

PDF - 1.4 Mo
Cinétech n°25 - Charles PATHE et Léon GAUMONT, premiers Géants du cinéma
Mercredi 30 novembre 2016 à Nogent CINE TECH n°25 « Charles PATHE et Léon GAUMONT, premiers Géants du cinéma »

PDF - 3.4 Mo
Cinétech n°26 : Innover avec le bois
Mercredi 11 janvier 2017 à Nogent CINE TECH n°26 : « Innover avec le bois »

PDF - 3.2 Mo
Cinétech n°27 : Thorium, la face gâchée du nucléaire
Mercredi 01 mars 2017 à Nogent CINE TECH n°27 : « Thorium, la face gâchée du nucléaire »

PDF - 1.3 Mo
Cinétech n°28 « Nos ordinateurs ont-ils la mémoire courte ? »
Mercredi 31 mai 2017 à Nogent CINE TECH n°28 « Nos ordinateurs ont-ils la mémoire courte ? »

PDF - 2.7 Mo
CINE TECH n°29 « Résistance aux antibiotiques - A la recherche de nouvelles molécules »
Mercredi 11 octobre 2017 à Nogent CINE TECH n°29 « Résistance aux antibiotiques - A la recherche de nouvelles molécules »

PDF - 3.6 Mo
CINETECH n°30 : « Gutenberg, l’aventure de l’imprimerie »
Mercredi 29 novembre 2017 à Nogent CINETECH n°30 :« Gutenberg, l’aventure de l’imprimerie »

CinéTech N°29 : Résistance aux antibiotiques - A la recherche de nouvelles molécules le 11 octobre 2017 à Nogent (52)

Mercredi 31 mai 2017 à Nogent CINE TECH n° 28 « Les ordinateurs ont-ils la mémoire courte ? »

Film de Vincent AMOUROUX & Éléna SENDER
52’ / France / 2015 / Arte France, ZED
De récentes recherches ont démontré que les CD et autres disques durs s’avéraient largement moins fiables pour la sauvegarde des informations que la pierre (dont la durée de vie est estimée à 10 000 ans), les parchemins (1 000 ans) ou la pellicule (100 ans). Plus fragile et instable, le matériel informatique fait courir à terme un danger pour nos données les plus essentielles. etc
intervention de Samuel NOWAKOWSKI
Maître de conférences à l’Université de Lorraine et chercheur au Loria (CNRS, Inria et Université de Lorraine)

Mercredi 11 octobre 2017 - Cinétech n° 29
Fête de la science : Résistance aux antibiotiques
Film : « A la recherche de nouvelles molécule »

Film : « A la recherche de nouvelles molécule »
invité : Dr Didier SIMEON, Didier simeon
Praticien hospitalier, Biologiste médical
Ancien interne des hôpitaux universitaires de Nancy
Actuellement en poste au laboratoire du centre hospitalier de langres
Un film de Bruce Mohun réalisé en 2015 - 44 min
Réalisateur : Bruce Mohun
Producteur : Dreamfilm Productions
L’utilisation massive et répétée des antibiotiques a provoqué l’apparition de bactéries résistantes. Désormais, il est nécessaire de découvrir de nouvelles molécules pour les combattre.
Ils sont à l’origine d’un recul considérable de la mortalité au cours du XXe siècle. Sur le marché depuis près de soixante ans, les antibiotiques sont à 99 % issus de micro-organismes, principalement des bactéries. Problème : une majorité d’entre eux ont perdu leur efficacité du fait de leur utilisation abusive. Pire, la résistance aux antibiotiques s’intensifie partout dans le monde.
Ce documentaire se concentre sur les recherches menées aux États-Unis, au Canada et au Panamá pour trouver de nouvelles molécules, dont les peptides antimicrobiens, présents chez certains êtres vivants (insectes, mammifères, crustacés ou champignons). D’ici à 2020, il faudrait trouver une dizaine de familles de nouvelles molécules pour stopper l’avancée de la résistance. Le film, très instructif, montre que des solutions pourraient se loger dans la fourrure des paresseux, le sang des crocodiles ou la salive des dragons de Komodo.

Mercredi 29 novembre 2017- Cinétech n° 30
Mois du film documentaire :
Gutenberg, l’aventure de l’imprimerie

Réalisé par : Marc Jampolsky
XVe siècle. L’imprimerie apparait au cœur de l’Europe, entre Strasbourg et Mayence. Elle va révolutionner le monde. Mais comment cette invention majeure est-elle née ? Qui est l’homme que l’on tient pour son inventeur ? En enquêtant sur la vie mouvementée de Johannes Gutenberg (1400-1468) le film nous plonge au cœur du Moyen Âge et dévoile la véritable histoire de la naissance de l’imprimerie.
Gutenberg est l’auteur de l’invention la plus décisive du Moyen Âge par les immenses conséquences qu’elle a eu sur la vie intellectuelle et la diffusion des connaissances. La chose est dite, entendue. Et l’on ne se lasse pas de revenir sur l’ampleur et la profondeur de la révolution ainsi engendrée par l’imprimerie. Pourtant, il manque à cette épopée de l’impression son premier chapitre, c’est-à-dire celui qui conte la naissance mouvementée de l’idée elle-même, sa conception et ses premiers pas chaotiques dans un monde plutôt hostile. Autrement dit : l’histoire de Gutenberg (1400-1468). C’est cela que veut raconter le film : les tourments et les difficultés de l’inventeur de l’imprimerie face à son époque. Une histoire (éternelle) de défis, de concepts visionnaires, d’alliances et de trahisons, un véritable roman d’aventure qui retrace la tumultueuse introduction d’une idée propre à changer le monde dans une société qui ne l’attend pas. Car l’invention de Gutenberg, (ses inventions, devrait-on dire, tant il s’agit d’une véritable chaîne de fabrication) ne révolutionne pas seulement la fabrication du livre et la mise en page, mais bouscule aussi le système économique et les conventions du commerce qui prévalent alors dans l’Europe médiévale. Comment faire, en plein Moyen Âge, pour mettre au point et développer une telle invention ? Avec quel argent ? Quels moyens techniques ? Comment, dans un monde sans brevet, protéger son idée et déjouer la ronde des espions ? Comment convaincre de son intérêt sans dévoiler les secrets de fabrication ? Avec qui faire alliance ? Et pour quel résultat ?
Durée : 85’ ou 52’ ( en cours de visionnage)
Diffuseurs : Arte, ORF, ZDF, SWR, RTBF, RTS

Nos prochains Cinétech :

février 2018 à Nogent CINE TECH :
Cinétech n°31 : « le véhicule "cristal" du rêve à la réalité » :
projection du film "Et si nos villes avaient des ailes "
invité :( à confirmer)
Un film de Jean-Baptiste Mathieu réalisé en 2010 - 52 min
Se déplacer aujourd’hui en ville tourne vite au cauchemar. Comment résoudre nos problèmes de transport ?
Dans ce film, trois têtes chercheuses explorent des pistes originales pour l’avenir : un scientifique qui s’inspire de science-fiction, un urbanisme qui joue aux petites voitures et un artiste qui invente de nouvelles utopies.
Et si nous les suivions dans un petit tour d’Europe pour découvrir ce qu’ils imaginent pour nous et nos villes dans le futur ?

Mercredi 21 mars 2018 à Nogent CINE TECH n° 31 Zeppelin : Retour vers le futur : Le XXIe siècle sera le siècle des dirigeables
Tout juste 80 ans après l´incendie qui a entraîné la perte du mythique zeppelin Hindenburg, le 6 mai 1937, et après plusieurs décennies d´oubli, la légende des dirigeables s´offre un nouveau chapitre ou se combinent puissance, écologie et nouvelles technologies. Par le passé, les dirigeables étaient essentiellement destines a promener une clientèle aisée entre l´Europe et les Etats-Unis, leurs fonctions se sont aujourd’hui diversifiées (surveillance des cotes ou des frontières, transport d´hôpitaux entiers pour des organisations humanitaires, mesure de la radioactivité au-dessus des villes, tourisme de luxe...). Le XXIe siècle sera le siècle des dirigeables.

Mercredi 30 mai 2018 à Nogent CINE TECH n° 32- semaine du développement durable ( 30 mai au 05 juin 2018) - Sols contaminés : des plantes à la rescousse réalisé en 2016 - 52 min par Till Krause, Klaus Uhrig
invité : Séverine LOPEZ , Enseignante-chercheur en Biogéochimie des Sols à l’Ecole Nationale Supérieure d’Agronomie et des Industries Alimentaires , LSE à Vandœuvre-lès-Nancy.
Incroyable mais vrai ! Certaines plantes stockent de telles quantités de métaux lourds qu’elles permettent de décontaminer les sols. D’autres, on peut extraire des matières premières telles que le cuivre, le zinc ou le nickel. À ce stade, les scientifiques ont découvert plus de cinq cents espèces "hyperaccumulatrices" et nul ne sait combien la terre en compte au total. À quoi peuvent donc servir ces plantes miracles ? Comment fonctionne le phénomène de la phytoremédiation ? Pourra-t-on dans les années à venir dépolluer les terrils ou les déchetteries grâce à ces végétaux aux vertus particulières ? Et sera-t-il un jour possible de concilier protection de l’environnement et exploitation des ressources du sous-sol ? Longtemps sous-estimé, le potentiel de ces végétaux est encore loin d’avoir livré tous ses secrets.
Intervenants potentiels : Guillaume Echevarria, Enseignant-chercheur en Biogéochimie des Sols à l’Ecole Nationale Supérieure d’Agronomie et des Industries Alimentaires , LSE à Vandœuvre-lès-Nancy, Université de Lorraine. (a contacter) et Severine Lopez, Doctorante de l’Université de Lorraine (a contacter).

Mercredi 10 Octobre 2018 à Nogent CINE n°33 L’énigme de la tombe celte
Fête de la science

La métallurgie en Haute-Marne il y a 2500 ans.
L’industrie métallurgique en Haute-Marne s’appuie sur une grande profondeur historique, avec de nombreuses strates successives d’activités et d’implantations. La littérature décrit assez bien la métallurgie depuis les ordres religieux cisterciens (XIIé siècles), mais assez peu l’époque Hallstattienne (époque du fer) entre 600 et 500 années avant notre ère.
Un stamnos étrusque avec Canthare attique, Céramique, datant de 430 années avant notre ère a été découvert en 1880 au Tumulus de la « Motte Saint-Valentin », à Courcelles-la-Montagne (Haute-Marne).
Un fabuleux voyage en quête de l’ancienne et mystérieuse civilisation celtique, qui part de la découverte, en 2014 dans la banlieue de Troyes, de la tombe du "prince de Lavau". Qui était ce dignitaire pour mériter une sépulture aussi fastueuse ? Comment des pièces venant d’aussi loin ont-elles pu arriver en Champagne ?
Le "prince de Lavau" a été découvert fin 2014 dans une petite commune champenoise de la banlieue de Troyes, gisant sous un tumulus. Son squelette était paré de riches bijoux et entouré d’objets luxueux, notamment de magnifiques pièces de vaisselle grecques et étrusques. Cette découverte, l’une des plus importantes de l’archéologie européenne ces dernières années, soulève beaucoup de questions : qui était ce dignitaire pour mériter une sépulture aussi fastueuse ? Comment des pièces venant d’aussi loin ont-elles pu arriver en Champagne ? Que signifie la mise en scène de la tombe ? Les analyses indiquent que le prince de Lavau était un Celte du Ve siècle av. J.-C. Or, la civilisation celte de l’âge de fer n’ayant laissé aucune trace écrite, elle garde une grande part de son mystère. Grâce notamment à deux autres tombeaux princiers précédemment mis au jour, l’enquête révèle son organisation géopolitique, au cœur d’un réseau fluvial et routier favorisant le commerce. De fait, les objets retrouvés dans les tombes, qu’il s’agisse de bijoux en ambre de la Baltique ou de coraux de la Méditerranée, révèlent l’étendue des échanges européens pratiqués par les Celtes. "Un monde déjà globalisé", commentent les archéologues.
Drones et dessins
Pour explorer le monde mystérieux de ce fascinant peuple et de son prince défunt, le documentaire d’Alexis de Favitski alterne les interviews d’archéologues, des reconstitutions criantes de réalisme et d’époustouflantes prises de vue des paysages, captées grâce aux nouvelles caméras embarquées sur drones. L’utilisation judicieuse du dessin complète cette pédagogie très visuelle. Un palpitant voyage dans le temps de l’Europe celte.

Mercredi 28 novembre 2018 - Cinétech n° 34
Mois du film documentaire
Théme à définir