Anne-Marie Nédélec : La Haute-Marne se forge un avenir inspirant !

, par christophe

La Haute-Marne est un département où il fait bon vivre, travailler, innover et se développer, au sein d’un environnement à la fois dynamique et protégé. Les explications d’Anne-Marie Nédélec, première vice-présidente du Conseil départemental de Haute-Marne.

Quels sont les principaux facteurs d’attractivité du département, pour y créer ou y développer une entreprise ?

Le premier des atouts est certainement son positionnement géographique stratégique et son excellente desserte autoroutière qui met la Haute-Marne à 2h10 de Paris, à 1h de Dijon et Troyes, à 2h de Reims et Nancy, et à 2h30 de Lyon. Au carrefour de l’Europe, la Haute-Marne est également à 3h de l’Allemagne et du Luxembourg.

Ensuite, grâce au plan Haute-Marne numérique initié par le département, le territoire bénéficie du haut débit dans chaque village-clocher, ce qui constitue un facteur très important pour son développement, en phase avec les objectifs de couverture numérique portés par la région Grand Est.

La Haute-Marne bénéficie aussi d’un environnement protégé qui offre un cadre de vie très agréable. Ici, pas de pollution, pas d’embouteillages mais des infrastructures culturelles et sportives et un coût d’installation particulièrement bas, puisque l’immobilier y est huit fois moins cher qu’à Paris. En la matière, la Haute-Marne est le 3e département français le moins cher de France.

Enfin, le maillage d’entreprises est particulièrement élevé au regard de la densité de population. La Haute-Marne est un territoire de pépinières et de clusters. Ainsi, depuis juillet 2016, le cluster Nogentech et son département Prosthesis Valley ont intégré le réseau thématique de la santé French Tech Health Tech pour les dispositifs médicaux.

Quelles sont les filières porteuses sur lesquelles vous misez et les entreprises emblématiques de cette dynamique ?

La Haute-Marne se caractérise par une longue tradition industrielle, notamment dans le domaine de la métallurgie (forge, fonderie, usinage). S’appuyant sur ces compétences séculaires, les sociétés métallurgiques haut-marnaises ont su innover et s’ouvrir à d’autres marchés. Ainsi, au nord du département, autour de Saint-Dizier, les entreprises de fonderie comme les Aciéries Hachette et Driout sont devenues les plus modernes d’Europe en moulage à main tandis que Ferry Capitain est mondialement reconnu dans le sur-mesure dans l’industrie lourde (viaduc de Millau, naval, aéronautique, etc.). Sommevoire, près de Saint-Dizier, accueille aussi le fondeur GHM, spécialisé dans le mobilier urbain dont les célèbres Fontaines Wallace.

Plus au sud, la ville de Nogent s’est construite une solide réputation de cité coutelière, une activité traditionnelle qui subsiste à travers de l’artisanat haut de gamme. Mais la forge est aussi à l’origine d’une importante mutation économique, plusieurs entreprises locales s’étant en effet tournées avec succès vers le secteur médical, l’aéronautique et l’automobile. L’entreprise Marle est leader en Europe et n°3 mondiale : elle vend 800 000 prothèses par an. Les forges de Bologne, premier employeur de Haute-Marne, compte parmi ses clients Boeing, Airbus ou Dassault Aviation. Les forges de Courcelles, à Nogent, constituent la plus grande forge automobile de France. Enfin, l’innovation en Haute-Marne réside aussi dans le Pôle technologique Sud-Champagne à Nogent, spécialisé dans le domaine des matériaux.

En pratique, comment les entrepreneurs sont-ils soutenus ?

L’écosystème à taille humaine du département permet à la fois aux entrepreneurs de se trouver à proximité des décideurs, de bénéficier d’une synergie entre les financeurs locaux et les porteurs de projets, d’une solidarité entre chefs d’entreprise et de nouer des partenariats étroits avec la recherche et la formation. Sa situation en zone de revitalisation rurale (ZRR) peut aussi ouvrir droit à des exonérations fiscales. Haute-Marne expansion propose un accompagnement sur-mesure aux entrepreneurs souhaitant s’implanter dans le département : aide à la sélection de site (foncier, immobilier), à l’obtention d’aides financières, au recrutement, etc. La CCI Haute-Marne propose un « Passeport Entreprendre », délivré gratuitement au créateur ou repreneur, afin de bénéficier d’un ensemble de compétences et de services privilégiés. Mais la particularité du département réside surtout dans le Groupement d’Intérêt Public (GIP) Haute-Marne, un fonds d’aide à l’investissement dédié au développement économique et à l’aménagement du territoire en Haute-Marne, doté de près de 30 millions d’euros par an.

Enfin, concernant la formation, Nogent abrite une antenne de l’Université de technologie de Troyes (UTT) à Nogent qui dispense deux diplômes en alternance, dans le domaine des matériaux et de la mécanique. Une implantation qui répond à une forte demande de l’industrie locale et permet de surcroît à des jeunes ingénieurs de découvrir notre territoire et qui sait d’y rester ou d’y revenir par la suite…

Faire venir des jeunes sur votre territoire, c’est l’objectif de votre campagne de communication Respirez Inspirez ?

Des jeunes et des moins jeunes ! En effet, malgré ses très belles entreprises et son cadre de vie extrêmement agréable, le département ne jouit pas d’une image attractive, simplement parce qu’il n’est pas connu. Il offre pourtant de nombreux atouts pour répondre aux aspirations de familles, notamment franciliennes, en recherche d’un cadre de vie à la fois stimulant et inspirant pour réussir et s’épanouir. Cette campagne souligne nos deux grands atouts : « Respirez » parce qu’avec 250.000 hectares de forêt, 1.800 km de rivière et cinq lacs, la Haute-Marne compte parmi les départements les plus verts de France ; « Inspirez » parce que ce territoire accueille aussi des pôles industriels, des groupes, des PME-PMI, des créatifs, des entrepreneurs qui créent, innovent, fabriquent, se développent et exportent. Et c’est justement grâce à un environnement favorable, source de respiration que les esprits fusent, que l’inspiration naît.

La Haute-Marne en bref
– 180 000 habitants
– 3 villes principales : Saint-Dizier, Chaumont et Langres
– 9,1% de taux de chômage en octobre 2016 (France : 9,9%)
– 1er département avec les grandes surfaces les moins chères de France (Que choisir – sept 2016)
– 3e département français le moins cher de France en matière d’immobilier
– 40,4% des activités dans le commerce, 37,2% dans les transports et services, 12,7% dans l’industrie et 9,7% dans la construction.

source : http://www.icioninnove.com/la-haute-marne-se-forge-un-avenir-inspirant/