Cristal, le bus électrique et modulable veut séduire les villes

, par christophe Juppin

Des minibus électriques accrochés les uns aux autres : le Cristal est présenté comme la navette du futur. Le véhicule 100% électrique, modulable et numérique a effectué le 19 juin 2017 son premier trajet. Il est mis en service dans le cadre du 12ème Congrès Européen sur les systèmes de transport intelligents (ITS) organisé par ERTICO. Un projet initié, labellisé et soutenu par le Pôle Véhicule du Futur. Après dix ans de recherche, le groupe Lohr est en discussion avec plusieurs villes.

Après presque dix ans de développement et un investissement en R&D de 10 millions d’euros, le groupe Lohr a présenté son véhicule Cristal, à l’occasion du 12e Congrès européen sur les systèmes de transport intelligents, qui s’est tenu à Strasbourg. 100 % électrique et silencieux, disposant d’une autonomie de 120 km sans recharge, Cristal est un véhicule aux dimensions comparables à une citadine (3,96 mètres de long et 1,83 mètre de large), qui ne présente pas d’innovation technologique particulière. C’est une rupture d’usage qui est mise en avant : avec Cristal, Lohr fait le pari de la bimodalité afin de maximiser son utilisation. Le véhicule a été pensé pour un usage à la fois par l’exploitant de transport public et le particulier. « Une desserte scolaire le matin jusqu’à 8 heures puis une redistribution des véhicules en libre-service », illustre le directeur nouvelles mobilités de Lohr, Jean-François Argence.

Concrètement, Cristal pourra être utilisé en libre-service depuis une station dédiée, avec information et réservation en temps réel via un smartphone. Dans cette configuration, le véhicule a une capacité de cinq personnes assises, conducteur titulaire du permis B compris. Dans le même temps, ce système de transport entend répondre aux besoins des exploitants pour l’acheminement de ses usagers sur les premier et dernier kilomètres. En mode navette, jusqu’à quatre véhicules pourront être attelés pour transporter 82 personnes au maximum. C’est un conducteur professionnel qui prendra alors le volant. Ce système a bénéficié d’un financement de 1,5 million d’euros du programme Investissements d’avenir.

Réglementation spécifique

Plusieurs villes françaises et allemandes ont manifesté leur intérêt pour cette solution de transport pour laquelle, bimodalité oblige, une réglementation spécifique devrait voir le jour d’ici à la fin de l’année 2017. Afin d’optimiser son utilisation, Lohr entend s’associer à des analyses des territoires où Cristal pourra circuler. Le véhicule sera commercialisé à un tarif de 90.000 euros hors location de batterie.

Un usage dédié aux sites privés est également en réflexion : en janvier 2018, Lohr devrait présenter au CES de Las Vegas une nouvelle version de Cristal, sans chauffeur cette fois. Leader mondial des véhicules de porte-voitures, Lohr totalise 2.000 collaborateurs et 7 usines réparties sur trois continents, et affiche un chiffre d’affaires de 400 millions d’euros.

Correspondante à Strasbourg Hélène David


Publié par Hélène David, Correspondante Les Echos à Strasbourg, le 03 juillet 2017
© 2017 Les Echos


JPEG - 319.7 ko
Inauguration 19 juin 2017 - PMC Strasbourg, Congrès ITS

https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/sans-chauffeur-ou-modulable-la-mobilite-electrique-de-demain_114138


Pour en savoir plus :

- Matinale technologique n°16 : La robotique du futur : Robotique collaborative et Robotique mobile le 18 octobre 2017 à Nogent.
- Robotisons nos usines pour sauver notre industrie
- Le Pôle techno grandit bien
- Cristal, le bus électrique et modulable veut séduire les villes
- Cinétech n°32 : « l’intelligence artificielle appliquée aux véhicules autonomes » le 11 avril 2018 Nogent (52)
- 2018, Cinetech : le programme continue.
- Ce qu’il faut retenir du rapport de Cédric Villani sur l’intelligence artificielle du 28 mars 2018