Anne-Marie Nédélec Maire de Nogent (Haute-Marne) Elle crée un campus au fin fond de la Haute-Marne

, par christophe

Anne-Marie Nédélec s’est appuyée sur les PME locales pour créer un « campus haut-marnais » et accueillir les élèves ingénieur en alternance sur l’antenne de l’université de technologie de Troyes (UTT).

Louise, 20 ans, ne pouvait rêver mieux.

Cette fille d’agriculteurs de Haute-Saône suit un cursus d’ingénieur en alternance à seulement une centaine de kilomètres de l’exploitation familiale, à Nogent, en Haute-Marne. Depuis 2011, cette commune de 4 000 habitants accueille une antenne de l’université de technologie de Troyes (UTT), classée parmi les dix meilleures écoles d’ingénieurs françaises. Encore mieux : une fois son diplôme obtenu, Louise est sûre de décrocher un CDI dans l’entreprise où elle est actuellement en apprentissage : Forgex, une forge nogentaise qui fabrique des pièces pour les industries aéronautiques, ferroviaires et agricoles.

Le secret d’un tel parcours au cœur du département rural de la Haute-Marne, souvent cité comme une terre en déshérence ?

L’action d’Anne-Marie Nédélec, 64 ans, maire de Nogent depuis 2008.

«  Je ne voulais pas, dit-elle, que la ville et ses environs ne soient qu’une réserve pour citadins en mal d’oxygène. » L’ancienne professeure d’histoire-géo a donc misé à fond sur un savoir-faire ancestral qui, lié dès le XIXe siècle au travail des métaux et notamment à la coutellerie, a conduit au développement d’un tissu industriel spécialisé dans la métallurgie.

Anne-Marie Nédélec s’est d’abord appuyée sur les PME locales, en mal de main-d’œuvre qualifiée, à l’instar de Marle, la plus grande forge de prothèses médicales d’Europe .

Puis elle s’est démenée comme une forcenée pour obtenir l’agrément auprès des experts de la Commission des titres d’ingénieur, un organisme indépendant. Ce sésame est nécessaire à l’ouverture d’une école reconnue par le ministère de l’Enseignement supérieur. Elle a aussi bataillé pour multiplier, dans sa cité qui n’avait jusque-là jamais reçu d’étudiants, des lieux d’accueil pour ces élèves. Pavillons d’une ancienne maison de retraite reconvertis en logements, construction d’un immeuble en centre-ville avec l’aide d’un bailleur social, location de chambres chez l’habitat, mise à disposition d’équipements sportifs après les cours…Une centaine de jeunes de toute la France ont fini par débarquer à Nogent, où ils étudient dans des locaux modernes équipés de labos dernier cri.

Anne-Marie Nédélec veut maintenant augmenter les effectifs d’élèves ingénieurs. Pour ce faire, elle invite élus de la Région, chercheurs et industriels à découvrir son « campus haut-marnais », symbole de vitalité au pays des forêts.

Estelle Couvercelle @Estelle_Co
Journaliste pour l’hebdo Pèlerin (Bayard Presse).

JPEG - 247.6 ko
Anne-Marie Nédélec - Maire de Nogent - entourée des étudiants de l’antenne de l’UTT à Nogent en Haute-Marne dans la revue Pelerin Magazine n° 7042

Anne-Marie NEDELEC témoigne dans le dernier numéro de Pelerin Magazine

PNG - 126.9 ko
“Les Maires Courage” dans la revue Pelerin Magazine n° 7042


Ingénieur "Matériaux et Mécanique"

Cette formation en alternance (apprentissage ou formation continue) en trois ans prépare l’ingénieur à pouvoir identifier les nouveaux matériaux et pouvoir mettre en œuvre des procédés de fabrication adaptés au système de production de l’entreprise.

L’ingénieur MM (ex-PMOM) répond à cette exigence par sa polyvalence ; il est proche des équipes de terrain, capable d’apporter des solutions innovantes adaptées aux besoins des clients de son entreprise et à ses contraintes technologiques et industrielles.

La formation aboutit au diplôme « Ingénieur UTT en Matériaux et Mécanique », approuvée le 14/12/2010 par la Commission des Titres d’Ingénieur, renouvelée le 08/12/2015.

L’antenne de Nogent en Haute-Marne

L’antenne de Nogent de l’UTT c’est : 2 000m² de locaux, 2 formations de l’UTT délocalisées (LP M2-C et formation ingénieur par apprentissage MM), 1 laboratoire de recherche commun avec le CEA (NICCI). Une dizaine de permanents de l’UTT, en plus de la venue d’enseignants-chercheurs de Troyes pour les enseignements.

Frédéric SANCHETTE, Directeur de l’antenne de l’UTT de Nogent et Responsable de la formation MM :

"L’installation de l’UTT au cœur du bassin industriel haut-marnais constitue un challenge ambitieux et passionnant pour tous les acteurs institutionnels et industriels locaux.Tous restent mobilisés afin d’accueillir les apprentis-ingénieurs dans les meilleures conditions avec des infrastructures exceptionnelles. Depuis 2014, 37 ingénieurs de la branche Matériaux et Mécanique ont été diplômés. Ils ont trouvé rapidement un emploi, dont 50% au sein de l’entreprise dans laquelle ils ont effectué leur apprentissage. Le modèle UTT associé à l’apprentissage est donc un succès !

La formation est maintenant adossée à un Laboratoire de Recherche Commun avec le Commissariat à l’Énergie Atomique et aux Énergies Alternatives. Les apprentis-ingénieurs bénéficient d’un environnement équivalent à celui des étudiants en formation initiale à Troyes… en ayant la chance d’acquérir une précieuse expérience professionnelle via l’apprentissage."


Pour en savoir plus :

- Une école d’ingénieurs à la campagne : Article dans l’Usine Nouvelle du 26 novembre 2014.
- Delphine Descorne Jeanny est vice-présidente du cluster Nogentech depuis le 14 mai 2014.
- La recherche à Nogent : Nicci (Nogent international center for CVD innovation).
- Anne-Marie Nédélec : "Laissez-nous respirer"
- Marle a racheté fin juillet 2017 la société suisse SMB Médical.
- Anne-Marie Nédélec Maire de Nogent (Haute-Marne) Elle crée un campus au fin fond de la Haute-Marne.
- Start-up made in Haute-Marne