Le contexte économique Grand Est est favorable au deuxième trimestre 2017 Le territoire du Sud Haute-Marne (Chaumont-Nogent-Langres) arrive en deuxième position du plus faible taux de chômage dans le Grand Est avec 6.6%.

, par christophe

Le contexte économique globalement favorable du début d’année 2017 se prolonge au deuxième trimestre 2017 dans le Grand Est. Le plus faible taux de chômage dans le Grand Est est toujours sur les territoires d’Alsace, du Sud Haute-Marne (Chaumont-Nogent-Langres) et d’Epernay.


GIF - 137.2 ko
Portrait de territoire Grand Est - carte de la page 20 - Octobre 2017 - DIRECCTE Grand Est

Chômage dans le Grand Est : quelle zone d’emploi s’en sort le mieux ?

Les trois zones d’emploi où le chômage est le plus bas dans le Grand Est sont, dans l’ordre, l’Alsace avec Wissembourg (5,5%) - Molsheim-Obernai (6,2%), le Sud Champagne (6.6%) (Chaumont-Nogent-Langres) et Epernay (6.9%).

En Alsace, l’économie est dynamique et les flux frontaliers sont un levier. Les deux plus faibles taux de chômage se trouvent à Wissembourg (5.5%) et Molsheim (6.2%). Assez peuplée comparativement à sa taille, et plutôt aisée, l’Alsace fait partie des trois régions les plus industrielles de France (Avec la Franche-Comté et la Haute-Normandie) . L’industrie textile, l’automobile, la chimie et les télécommunications constituent les principaux secteurs industriels alsaciens. Mais le chômage à Strasbourg a crû dans des proportions très importantes, pour atteindre 9,6% de la population active – soit un quasi-doublement en moins de quinze ans. Strasbourg tire parti de son attractivité pour concentrer davantage d’emplois de production intellectuelle, dans les secteurs de l’informatique, du droit, de la gestion notamment.

Le territoire du Sud Haute-Marne (Chaumont-Nogent-Langres) arrive en deuxième position du plus faible taux de chômage dans le Grand Est avec 6.6%. La Haute-Marne a longtemps été le département le plus industriel de France. L’industrie dans la santé (dispositifs médicaux), aéronautiques et automobile, constituent les principaux secteurs industriels du Sud-Haute-Marne. Mais la Haute-Marne ne posséde pas de métropole, et a ce titre n’est pas reconnu. Pourtant, sa densité d’entreprises industrielle est remarquable. Quels sont les acteurs de la région Grand Est qui connaissent le dynamisme du Sud Haute-Marne ? Qui comprend qu’on peut innover et se développer en territoire rural ?

Les jeunes s’imaginent qu’il faut aller dans une métropole pour avoir un avenir, et le système éducatif véhicule le même message. Les chiffres contredisent cette croyance populaire.

Le territoire d’Epernay arrive en troisième position avec 6.9%. On comprend que le champagne est un moteur économique puissant. Jean-Claude Étienne, président du conseil régional de Champagne-Ardenne de 1998 à 2004, avait coutume de retirer les Chiffres du Champagne pour mieux comprendre la situation des autres secteurs de sa Région Champagne-Ardenne.

Le sud Meuse ( Bar-le-Duc) rejoint ce trio de tête avec 7.7%.

JPEG - 55.4 ko
Note de conjoncture régionale de l’insee - 2ème trimestre 2016
JPEG - 67.4 ko
Note de conjoncture régionale de l’insee - 2ème trimestre 2017

sources : Note de conjoncture régionale de l’insee - 2ème trimestre 2017
Erwan Auger, Corinne Challand, Nicolas Deboudt, Marie-José Durr, Vincent Greiner, Marie-Laure Kayali, Philippe Marchet, Insee

Le deuxième trimestre 2017 confirme le début d’année positif

L’emploi, porté par l’intérim, conserve une dynamique positive comme au niveau national. Même si elle ralentit, la baisse du chômage se confirme et le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A fléchit, en particulier pour les jeunes et les seniors.

Les autorisations de construction de logements et les mises en chantier sont bien orientées.

Le nombre de créations d’entreprises est en baisse, mais le nombre de défaillances l’est aussi. L’attrait de la région pour les touristes étrangers s’est renforcé.

Dans un contexte mondial porteur, l’activité reste dynamique et le chômage se replie à nouveau chez nos voisins frontaliers.


GIF - 124.4 ko
Portrait de territoire Grand Est - Octobre 2017 - DIRECCTE Grand Est

sources : Portrait de territoire Grand Est - page 20 - Octobre 2017 - DIRECCTE Grand Est


Pour en savoir plus :

la filière du Médical en Haute-Marne
Le cluster Nogentech
Téléchargez le cahier spécial Prosthesis
Le médical, un marché porteur pour les PME
Nogentech : un écosystème qui fait rimer metallurgie et orthopédie
Le cluster Nogentech
Le contexte économique Grand Est est favorable au deuxième trimestre 2017