29 novembre 2017
Cinétech n°30 Gutenberg, l’aventure de l’imprimerie le 29 novembre 2017 à Nogent (52)

Johannes Gutenberg (1400-1468) est l’auteur de l’invention la plus décisive du Moyen Âge, elle a révolutionné le monde. Cette invention a eu d’immenses conséquences sur la vie intellectuelle et la diffusion des connaissances. Découvrez la naissance mouvementée de l’idée elle-même, sa conception et ses premiers pas chaotiques dans un monde plutôt hostile.

 

Cinétech n°30 Gutenberg, l’aventure de l’imprimerie le 29 novembre 2017 à Nogent (52) Comment convaincre de l’intérêt de l’imprimerie sans en dévoiler les secrets de fabrication ?

, par christophe

Parmi les grandes avancées techniques qui firent entrer de plein pied l’Europe dans la Renaissance, la mise au point de l’imprimerie fut d’une importance cruciale. L’imprimerie apparaît au XVe siècle au coeur de l’Europe, entre Strasbourg et Mayence. Elle permet un accès inédit à la connaissance et va révolutionner nos sociétés. . Avec elle s’accéléra et s’amplifia la diffusion des connaissances et des idées. Johannes Gensfleisch dit Gutenberg, est connu comme l’inventeur de ce procédé révolutionnaire.

Derrière cette invention, déterminante pour l’histoire de l’humanité, un nom qui revient obstinément : Gutenberg ! Mais qui est-il réellement ? Quelle est sa part exacte dans la naissance de l’imprimerie ? Pourquoi a-t-il laissé tant de traces dans les archives judiciaires de l’époque ? Que sait-on de ses motivations ? Comment expliquer qu’il n’a jamais connu la gloire de son vivant ?

Gutenberg est un personnage qui, pourtant passé mondialement à la postérité, suscite encore bien des questions. D’où vient-il ? Quelles sont les circonstances de la naissance de son invention ? A t-il travaillé seul ? L’héritage est colossal, mais les indices tangibles de son parcours sont rares. À travers les archives et les incunables préservés jusqu’à nous, spécialistes et chercheurs ont mené l’enquête.

Les difficultés rencontrées pour mettre au point son projet sont très actuelles. Comment convaincre de l’intérêt de son procédé sans en dévoiler les secrets de fabrication ? Avec qui faire alliance ? Voilà un homme précurseur aussi dans la gestion de l’innovation.

L’aventure de l’imprimerie se confond avec l’existence de Gutenberg. Issu d’un milieu aisé, celui-ci naît autour de 1400 à Mayence, cité du Saint Empire romain germanique. Contraint de s’exiler à cause de la révolte des corporations en 1428, il se trouve en 1434 à Strasbourg. Il y révèle ses talents d’ingénieur en métallurgie mais aussi, et surtout, d’homme d’affaires. Le XVe siècle est une époque de flux commerciaux importants dont il compte bien profiter. Après la fabrication de petits miroirs destinés aux fidèles lors des pèlerinages, Gutenberg entraîne ses associés dans une nouvelle entreprise, confidentielle. Mais la route est semée d’embûches. Les actes du procès qui l’opposa à la famille de l’un des acolytes dévoilent les premiers éléments révélant le principe d’un système d’impression original, basé sur l’utilisation de caractères typographiques mobiles en plomb. Une idée de génie à peaufiner. Au crépuscule de 1440, de retour à Mayence, il s’endette auprès du banquier Johann Fust. Les premiers imprimés, manuels de grammaire latine et autres lettres d’indulgence, circulent. Et frappent les esprits par leur qualité d’impression. Jusqu’à la célèbre Bible de Gutenberg de 1455, dite « à quarante-deux lignes », ouvrage d’une ampleur inédite, dont les rarissimes exemplaires subsistant peuvent atteindre… 20 millions de dollars ! Lisibilité, régularité, productivité sont au rendez-vous, entraînant un véritable succès commercial, ce qui n’empêche pas d’autres soubresauts financiers, l’influent Fust attaquant Gutenberg pour le non remboursement des sommes dues.

Cette véritable révolution est une innovation de rupture. Ce type d’innovation suppose de radicalement changer à la fois le modèle économique ainsi que la structure industrielle. Pour le dire différemment : après l’innovation de rupture, les fournisseurs ne sont plus les mêmes, les concurrents non plus, la forme du produit est différente, et les technologies permettant de créer un avantage concurrentiel ne sont plus les mêmes.

A la fin de sa vie, l’ancien partenaire de Gutenberg devient son concurrent. Il fait le choix de la qualité en reproduisant au plus près les magnifiques productions manuelles des moines. Cette vision étroite n’a pas su exploiter les nouvelles opportunités de l’invention. Gutenberg, lui, fait le choix de la quantité au détriment de la qualité, pour rendre son modèle économique viable. Le succès d’une invention de rupture réside dans la capacité de son inventeur à comprendre son nouveau marché et à savoir s’y adapter rapidement.

Ce documentaire explore la genèse de l’imprimerie sous l’angle d’une trajectoire personnelle hors du commun. À force d’opiniâtreté et de savoir-faire, Gutenberg a bouleversé la tradition manuscrite de la copie et ouvert la voie à nouveau un pan de civilisation. Un pari sur la technique, une conception visionnaire menée envers et contre tout, dans l’impitoyable sphère marchande de la fin du Moyen Âge. Une aventure complexe et passionnante qui participa directement au rayonnement de la pensée humaniste et à l’essor de la réforme protestante.


PDF - 3.6 Mo
CINETECH n°30 : « Gutenberg, l’aventure de l’imprimerie »
Mercredi 29 novembre 2017 à Nogent CINETECH n°30 :« Gutenberg, l’aventure de l’imprimerie »