le « Festival du Film de Chercheur » devient « Sciences en Lumière » le 18 septembre 2017

Le le 18 septembre 2017, à l’occasion du lancement de l’appel à films pour la compétition 2018, le « Festival du Film de Chercheur » devient « Sciences en Lumière ».

Ce nouveau nom reflète davantage la réalité des champs d’actions qui composent la manifestation .


Les champs d’actions des quatre volets qui composent la manifestation :

• Une compétition bisannuelle de films en lien direct avec la recherche scientifique et les chercheurs. Pluridisciplinaire, elle met en avant la science « en action ».
• Des rencontres projections-débats régulières et systématiquement accompagnées par des chercheurs sur les territoires du Grand-Est et de la Bourgogne-Franche Comté.
• Un concours de projets de films scientifiques à destination des chercheurs.
• Un volet scolaire de la maternelle au lycée.

En juin 2016, une réflexion collective est entreprise par les différents organisateurs de la manifestation (CNRS et Université de Lorraine). Celle-ci a conduit à réfléchir à un nouveau nom pour le Festival du Film de Chercheur .

« Sciences » renvoie aux concepts de « recherche » mais également « d’enseignements des sciences ». Au pluriel, ce mot permet de faire référence à tous les champs disciplinaires couverts par le CNRS et l’Université de Lorraine.
« Lumière » suggère quant à lui la mise en avant de ces mêmes sciences, par le biais de films ou de la scène. Il réfère également à la « connaissance », la « compréhension » et la découverte à travers « le siècle des Lumières » …

Cette nouvelle dénomination « Sciences en Lumière » ouvre des perspectives d’action bien plus larges. Les différents volets de l’opération pourront prendre corps plus simplement. Elle permettra de mettre en œuvre de nouvelles actions de médiation scientifique.

Son objectif est le même que les soirées Cinétech : Provoquer des rendez vous annuels dans les différentes communes de Lorraine et donc aller à la rencontre du grand public, le public scolaire.

L’équipe de « Sciences en Lumière » :
=> Véronique Bronner, chargée de mission CNRS
=> Jacqueline Ries, Université de Lorraine

C’est "le Festival du Film de Chercheur" qui a proposé à "Cinétech" le sujet de la soirée N°28 avec le film "Nos ordinateurs ont-ils la mémoire courte" qui a été projeté le 31 mai 2017 à Nogent.
Ces soirées "Cinétech", au nombre de cinq par an, sont financées de façon tournante entre la CCI Haute-Marne, l’antenne de UTT de Nogent et le Cluster Nogentech . La logistique sont assurée par l’association « Autour de la terre ».


Les dates clés :
- 1996 : Création du Festival du Film de Chercheur par la Délégation Centre-Est du CNRS.
- 2008 : Co-organisation du Festival du Film de Chercheur entre le CNRS et l’Université de Lorraine
- 2017 : près de 200 « Rendez-vous » ont été organisés depuis sa création sur plus de 50 communes du quart grand est.
- 22 mars 2017 : rencontre avec l’animateur du pole Technologique Sud-Champagne qui organise les soirées CINETECH
- 1 septembre 2017 : Le Festival du Film de Chercheur devient « Sciences en Lumière »
- 18 septembre 2017 : Lancement de l’appel à films de Sciences en Lumière
- 4 au 10 juin 2018 : Sciences en Lumière fait son festival

Plus d’informations
www.sciencesenlumiere.fr

Contact Presse
Presse CNRS (à Nancy)
Véronique Bronner
T 03 83 85 60 71 / 06 43 21 89 14 l
veronique.bronner@cnrs

GIF - 64.4 ko
Christophe Juppin, Jacqueline Riès (Univ Lorraine) et Véronique Bronner (CNRS)