Depuis le 11 avril 2017, AddUp préside aux destinées de l’entreprise 3A. Depuis le 11 avril 2017, Monsieur Jean URING, de la société AddUp, remplace Monsieur Philippe VANNEROT pour présider aux destinées de l’entreprise Applications Additives Avancées (3A)

, par christophe

Michelin et Fives ont créee une joint-venture pour développer et commercialiser à l’échelle mondiale des machines et des ateliers de production industriels via la technologie de « fabrication additive métallique », communément appelée impression 3D Métal. Depuis le 5 janvier 2017, la dénomination sociale Fives Michelin Additive Solutions est devenu AddUp. Depuis le 11 avril 2017, Monsieur Jean URING, président de la société AddUp, remplace Monsieur Philippe VANNEROT pour présider aux destinées de l’entreprise 3A.

Une alliance de compétences

Selon les termes de l’accord signé le 4 septembre 2015 à Clermont-Ferrand par Jean-Dominique SENARD, président du Groupe Michelin et Frédéric SANCHEZ, président du Directoire de Fives, FIVES MICHELIN ADDITIVE SOLUTIONS est détenue à 50% par Fives et 50% par Michelin et bénéficie d’un premier programme de 25 millions d’euros engagé depuis 2015. Dans un premier temps, elle emploie des personnes issues des équipes de Michelin et de Fives et intégrera des expertises complémentaires. Cette société sera implantée à proximité de Clermont-Ferrand.

Fives est un groupe français leader mondial de la conception et de la réalisation de machines et lignes de production à haute valeur ajoutée. Présent dans une trentaine de pays, il fournit des équipements et systèmes de production aux plus grands acteurs industriels mondiaux dans des secteurs variés. Fives apporte sa compétence, son expérience et sa capacité d’innovation en génie mécanique, automatisation et contrôle de processus industriels pour la réalisation des machines et systèmes intégralement numérisés répondant aux impératifs technologiques de la fabrication additive mais aussi aux contraintes de fiabilité et reproductivité d’une production industrielle maîtrisée.

De son côté, Michelin a développé depuis plusieurs années une expertise unique de fabrication additive métallique pour produire, à l’échelle industrielle, des pièces de moules irréalisables avec les moyens de production traditionnels (usinage, soudure, …). Cette technologie permet de développer et de commercialiser, aujourd’hui, des pneumatiques Poids Lourds et Tourisme aux performances inégalées.

A travers cette joint-venture, Michelin valorise son expertise acquise dans des procédés industriels innovants.

Fin 2015, Michelin a pris une participation majoritaire au sein de la start-up créée quatre ans plus tôt par Philippe Vannerot.
Le géant du pneu, à l’affût des innovations dans la fabrication additive, donne à Applications Additives Avancées (3A), les moyens de son développement.

Depuis le 5 janvier 2017, la dénomination sociale Fives Michelin Additive Solutions est devenu AddUp..

Le nouveau spécialiste de l’impression 3D métallique, dont les premières machines seront livrées fin 2016, compte sur 20 % de parts de marché d’ici à 10 ans. Les machines sont en production dans les sites Fives de Saint-Céré (Lot) et Cincinnati aux Etats-Unis. Le site de CapdeNac (Lot) sera également sollicité si besoin de plus de capacité.

Depuis le 11 avril 2017, Monsieur Jean URING, président de la société AddUp, remplace Monsieur Philippe VANNEROT pour présider aux destinées de l’entreprise Applications Additives Avancées (3A), accueillie dans la pépinière d’entreprises du Pôle technologique Sud-Champagne à Nogent, en Haute-Marne.

Fives et Michelin ont créé la société AddUp pour faire progresser la fabrication additive métallique, explique ­Jean-Camille Uring, membre du directoire de Fives.

L’ambition : devenir un acteur clé de l’impression 3D Métal

FIVES MICHELIN ADDITIVE SOLUTIONS proposera aux industriels des différents domaines d’application (comme l’automobile, l’aéronautique, la santé, etc.) une solution globale allant de la conception et la fabrication de machines ou de lignes complètes de production aux services associés (reconception des pièces, définition du processus de fabrication, installation, support à la production, formation…).

En créant FIVES MICHELIN ADDITIVE SOLUTIONS, Fives et Michelin ambitionnent de devenir un acteur clé sur le marché porteur de la fabrication additive métallique. L’objectif est de s’appuyer sur la complémentarité des expertises des deux groupes pour devenir un leader mondial sur ce segment innovant de solutions industrielles de grande production.

La fabrication additive métallique, un secteur en développement

Si la fabrication additive est déjà largement utilisée par les industriels pour le plastique, l’impression 3D métal est encore un marché de niche, mais en pleine mutation. D’abord destinée à la production de pièces uniques à forte valeur ajoutée, la technologie impression 3D métal est en train de gagner un marché plus large et commence à être utilisée par les équipementiers, accessoiristes ou encore les avionneurs. Cette technologie est assurée d’un fort potentiel de développement grâce à ses nombreux atouts : processus totalement digitalisé et donc totalement flexible, simplification des assemblages de pièce, gain de masse, suppression des pertes matières et possibilité quasi infinie de personnalisation des pièces à produire. Selon le rapport Wohlers, le marché annuel de la fabrication additive métallique représentait en 2014 déjà plus de 600 millions d’euros avec une croissance moyenne annuelle de plus de 20%. Cette même année, plus de 500 machines ont été vendues dans le monde.

A propos de Michelin

La mission de Michelin, leader de l’industrie pneumatique, est de contribuer de manière durable à la mobilité des personnes et des biens. A ce titre, le Groupe fabrique, commercialise et distribue des pneus pour tous types de véhicules. Michelin propose également des services digitaux innovants, comme la gestion numérique de flottes de véhicules ou des outils d’aide à la mobilité. Il édite des guides touristiques, des guides hôtellerie et restauration, des cartes et des atlas routiers. Le Groupe, dont le siège est à Clermont-Ferrand (France), est présent dans 170 pays, emploie 112 300 personnes dans le monde et dispose de 68 sites de production implantés dans 17 pays. Le Groupe possède un centre de technologie en charge de la recherche et du développement implanté en Europe, en Amérique du Nord et en Asie. (www.michelin.com)

A propos de Fives

Groupe d’ingénierie industrielle né il y a 200 ans, Fives conçoit et réalise des machines, des équipements de procédés et des lignes de production pour les plus grands acteurs mondiaux de l’aluminium, de l’acier, du verre, de l’automobile, de la logistique, de l’aéronautique, du ciment et de l’énergie, dans les pays émergents comme dans les pays développés.

Dans tous ces secteurs, Fives conçoit et réalise des équipements et solutions innovants pour mieux anticiper et répondre aux besoins de ses clients en termes de performance, de qualité, de sécurité et de respect de l’environnement.

En 2014, Fives a réalisé un chiffre d’affaires de 1,6 milliard d’euros et comptait près de 8 000 collaborateurs dans une trentaine de pays (www.fivesgroup.com).


Pour en savoir plus :

- Depuis le 11 avril 2017, AddUp préside aux destinées de l’entreprise 3A.
- Carmat s’associe au spécialiste de l’impression 3D Addup pour booster l’industrialisation de son cœur artificiel le 13 novembre 2017