Contrat Cifre : le bon plan pour innover

, par christophe

La matinale techno de mercredi 8 mars 2017, à Nogent, méritait assurément meilleure affluence. Son propos, des plus concrets, intéresse directement nombre d’entreprises qui s’ignorent. Il s’agissait des conventions industrielles de formation par la recherche (Cifre). Ce dispositif subventionne une entreprise qui embauche un doctorant pour le placer au cœur d’une collaboration de recherche avec un laboratoire public.

Il s’agit en gros de préparer des cadres de haut niveau. Ce dispositif, deux entreprises du bassin l’ont testé (Forges de Bologne) ou le testent (Deguy Conge). Leur témoignage a donné à cette Matinale un appréciable volet concret.

« C’est la voie royale de l’innovation » a lancé Christophe Juppin (Pôle Techno) pour planter le décor. « Il faut trouver l’équilibre entre l’application dont a besoin l’entreprise et le travail de recherche du doctorant » a poursuivi Frédéric Sanchette (UTT) qui se voulait rassurant pour les entreprises : « le montage du dossier s’avère relativement simple ».

Émilien Guinaudeau, du cabinet spécialisé Sogedev, expliquait comment valoriser un jeune chercheur dans le cadre d’un crédit impôt recherche (CIR). Mais on entrait vraiment dans le vif du sujet avec les représentants des entreprises haut-marnaises ayant un vécu : Jean-Luc Deguy expliquait que son entreprise avait besoin de développer sa recherche et développement pour rattraper et dépasser ses concurrents. Benoît Auclair, son responsable qualité enfonçait le clou : « si on ne fait pas de R&D, notre part de marché va décroître. La solution est donc venue avec Thibaut Perrin. Issu de la 3e promo de l’UTT, lu futur doctorant est employé depuis septembre 2016 chez Deguy Conge. « L’avenir nous confortera dans nos choix » a conclu Jean-Luc Deguy.

Jacques Tschofen prenait le relais pour les Forges de Bologne (Groupe Lisi Aerospace). L’entreprise a déjà accompagné cinq thèses Cifre, notamment autour de recherches sur l’inconel 718. Jacques Tschofen a fort bien résumé la question : il faut 1) un sujet, 2) un encadrant dans l’entreprise, 3) un laboratoire, 4) un candidat doctorant. La conclusion du cadre des Forges ouvrait un débat que connaissent bien des entreprises de notre territoire : « il n’est pas facile de faire venir des doctorants en Haute-Marne ».

Enfin, Guilhem Frescaline, de l’association nationale recherche et technologie (ANRT), a détaillé de manière claire et synthétique les conditions d’éligibilité pour les uns et les autres.

Au terme des échanges, les participants ont pu bénéficier en cadeau d’un “cahier de laboratoire”, document qui permet d’accompagner un projet de recherche.

Contact : c.juppin@haute-marne.cci.fr


18 mars 2017 Dominique Piot

http://economie.jhm-blogs.fr/economie/2017/03/18/contrat-cifre-le-bon-plan-pour-innover/#more-1073


PDF - 777.3 ko
Le contrat Cifre et le crédit d’impôt recherche n°13
08 mars 2017, à Nogent, Matinale technologique n°13 « Le contrat Cifre et le crédit d’impôt recherche »
 

Matinale technologique n° 13 : Le contrat Cifre et le crédit d’impôts recherche le 08 mars 2017 à Nogent. La convention industrielle de formation par la recherche

, par christophe

Matinale technologique n° 13 : Le contrat Cifre et le crédit d’impôts recherche le 06 mars 2017 à Nogent (52800) en Haute-Marne. Vous avez un projet de R&D, vous souhaitez explorer ou améliorer un domaine de compétence scientifique, vous recherchez une rupture technologique : vous pouvez bénéficier d’une aide financière pour recruter un doctorant dont le projet de recherche, mené en liaison avec un laboratoire extérieur, conduira à la soutenance d’une thèse.

La convention CIFRE

Elle associe trois partenaires : une entreprise, un doctorant et un laboratoire de recherche qui assure l’encadrement de la thèse.
L’entreprise recrute en C.D.I. ou C.D.D. de 3 ans un jeune diplômé de grade master, avec un salaire brut minimum annuel de 23 484 euros (1 957 euros par mois), et lui confie des travaux de recherche objet de sa thèse. Elle reçoit de l’Association nationale de la recherche et de la technologie (A.N.R.T.), qui gère les conventions CIFRE pour le compte du ministère chargé de la recherche, une subvention annuelle de 14 000 euros pendant 3 ans
L’entreprise signe avec le laboratoire un contrat de collaboration spécifiant les conditions de déroulement des recherches et les clauses de propriété des résultats obtenus par le doctorant.

Programme :
10h Présentation des dispositifs Cifre par Guilhem FRESCALINE, chargé du développement de la formation doctorale au service Cifre, Association Nationale de la Recherche et de la Technologie
10h40 Présentation par Emilien GUINAUDEAU, responsable de mission chez SOGEDEV
- Le CIR et le statut Jeune Docteur
- Le CIR et la prestation publique
- Exemple de projet public / privé financé par le CIR
11h05 Témoignage de Jacques TSCHOFEN, Chef du service R&D de Manoir Aerospace (groupe Lisi Aerospace)
11h20 Témoignage de Jean-Luc DEGUY et Thibaut PERRIN, Ets DEGUY-CONGE
11h35 Intervention de Frédéric SANCHETTE, responsable de l’antenne UTT de Nogent
11h50 Questions réponses

PDF - 777.3 ko
Le contrat Cifre et le crédit d’impôt recherche n°13
08 mars 2017, à Nogent, Matinale technologique n°13 « Le contrat Cifre et le crédit d’impôt recherche »

08 mars 2017, de 10h à 12h, à Nogent 52800 Matinale technologique n°13 « Le contrat Cifre - Conventions Industrielles de Formation par la Recherche et le crédit d’impôts recherche »

Objectifs :
Placer les doctorants dans des conditions d’emploi scientifique
Favoriser les collaborations de recherche entre le milieu académique et les entreprises.

Qu’est-ce que le dispositif Cifre ?
Depuis 1981, le dispositif Cifre (Conventions Industrielles de Formation par la REcherche) subventionne toute entreprise de droit français qui embauche un doctorant pour le placer au cœur d’une collaboration de recherche avec un laboratoire public. Les travaux aboutiront à la soutenance d’une thèse en trois ans.
Il s’agit de préparer des cadres de haut niveau, aguerris à la recherche fondamentale et partenariale ainsi qu’au contexte international, pour compléter les compétences en recherche mais aussi en management des entreprises.

Dopez votre compétitivité en recrutant un doctorant !
Vous souhaitez rester compétitif, améliorer un domaine de compétences déjà existant ? Vous voulez anticiper une obligation réglementaire ? Vous recherchez une rupture technologique ?
Dotez-vous d’un diplômé de grade Master qui, encadré par un scientifique reconnu, vous proposera des solutions concrètes. Vous aurez une visibilité précise des travaux de recherche et vous sécuriserez le temps consacré à la R&D. Vous accéderez aux ressources et aux compétences scientifiques d’un laboratoire public partenaire pour obtenir des résultats de haut niveau.

Un dispositif avantageux
L’ANRT (Agence Nationale de la Recherche et de la Technologie) pour le compte du Ministère chargé de la Recherche verse à l’entreprise une subvention annuelle de 14 000 € pour un salaire d’embauche annuel brut, en CDI ou CDD de 3 ans, au moins égal à 23 484 €.
Comme toute dépense concourant au développement de la R&D d’une entreprise, les coûts restants à charge sont éligibles au Crédit Impôt Recherche (CIR) et donnent lieu à un crédit d’impôt d’au moins 10 595 €. Les dépenses engendrées par la collaboration avec le laboratoire de recherche académique peuvent aussi être éligibles au CIR.

Les dispositifs Cifre se développent !
Depuis 2009, la Direction générale pour l’armement finance les Cifre-Défense, pour des sujets d’intérêt « défense ». L’objectif est de favoriser la recherche partenariale entre les entreprises de l’industrie de la défense et les laboratoires publics de recherche.

Depuis 2016, le programme Cifre/France-Maroc permet à des étudiants marocains de réaliser leur doctorat en France et au Maroc dans le cadre d’un partenariat entre deux laboratoires académiques, l’un français, l’autre marocain, et une entreprise établie en France. Le Ministère chargé de la Recherche et le Centre National pour la Recherche Scientifique et Technique (CNRST) du Maroc et le Ministère chargé de la Recherche cofinancent le programme de formation doctorale.

CONSEILS POUR PREPARER SON DOSSIER
Travailler le projet de recherche et définir quelques mots-clés utiles pour le repérage des partenaires
Repérer les laboratoires potentiellement intéressants via l’annuaire des laboratoires de recherche (cf. site web de l’ANRT)
Bien sélectionner le candidat avec le laboratoire
Préparer le dossier Cifre en coopération avec le candidat et le laboratoire
Visiter la plateforme de mise en relation des étudiants, des entreprises et des laboratoires
S’inscrire aux RDV « découverte » Cifre – spécial
entreprise et laboratoire, chaque semaine 15 minutes d’entretien téléphonique personnalisé
Délai d’instruction : 3 mois
(sauf difficulté particulière ou dossier incomplet)
Renseignements, conseils, dépôt de dossier
tout au long de l’année sur le site internet
www.anrt.asso.fr

Les conditions d’attribution

- L’entreprise doit être établie sur le territoire français, sans condition de taille ni de secteur d’activité. Les associations et collectivités territoriales sont également éligibles.
- Le candidat doit être titulaire d’un diplôme de grade master et inscrit en formation doctorale, sans condition de nationalité, ni d’âge.
- Le laboratoire de recherche où s’effectuent les travaux doctoraux sur le plan académique est rattaché à une école doctorale. Il peut être un laboratoire étranger, dans le cadre d’une cotutelle avec un établissement français.

PDF - 777.3 ko
Le contrat Cifre et le crédit d’impôt recherche n°13
08 mars 2017, à Nogent, Matinale technologique n°13 « Le contrat Cifre et le crédit d’impôt recherche »

08 mars 2017, de 10h à 12h, à Nogent 52800 Matinale technologique n°13 « Le contrat Cifre - Conventions Industrielles de Formation par la Recherche et le crédit d’impôts recherche »

Voir aussi sur le site de l’anrt : le dispositif CIFRE - Conventions Industrielles de Formation par la REcherche

Voir aussi sur le site de la CCI Haute-Marne

Voir aussi sur le site du cluster-nogentech

Voir aussi sur le site yaquoila

téléchargez le dépliant de la Matinale technologique n° 13 : Le contrat Cifre et le crédit d’impôts recherche

 

Matinale technologique n°14 sur SiMSEO : Programme d’accompagnement des entreprises à l’usage de la simulation numérique le 12 avril 2017 à Nogent.

, par christophe

SiMSEO est un programme d’accompagnement des industriels à l’usage de la simulation numérique appliquée dans leur métier, pour améliorer les performances et les résultats de leur entreprise. SiMSEO permet de comprendre, d’utiliser et d’intégrer au sein de leurs entreprises, les outils numériques les plus adaptés à leurs besoins. Des retours d’expériences de PME sont mis en avant. Nous présentons également les trois volets du programme ainsi que l’aide financière dont elles peuvent bénéficier.

SiMSEO : Programme d’accompagnement des entreprises à l’usage de la simulation numérique
Programme

La participation à cette session de sensibilisation est gratuite mais l’inscription est obligatoire sur :
http://simseo.fr/inscription/?session=2050

Sensibiliser – Accompagner – Déployer

Les nouvelles technologies, les nouveaux usages, ainsi que toutes les exigences liées à la maîtrise des risques et aux réductions des délais et des coûts, obligent nos TPE et PME à revoir leur manière de concevoir, de produire, en déployant des stratégies numériques. Si certaines PME ont déjà entamé leur transition, d’autres se posent des questions à l’adoption de ces nouvelles technologies dans leur métier : Quels logiciels, quelles compétences, quelle organisation, quel financement ?

C’est pour répondre à ces questions que nous avons lancé SiMSEO : le programme d’accompagnement des industriels à l’usage de la simulation. L’objectif est d’aider les TPE et PME à accélérer leur transition numérique afin d’utiliser des outils de simulation pour améliorer ses performances et résultats.

SiMSEO est un programme national centré sur la sensibilisation, la formation, l’accompagnement technique par le biais d’offres de services sectorielles et sur mesure. Notre objectif est de rendre plus accessibles les outils de simulation numérique aux TPE et PME afin d’en accélérer leur usage.

Ce programme financé dans le cadre du Programme Investissements d’Avenir est coordonné par Teratec et Genci.

SiMSEO, trois actions pour accélérer l’usage de la simulation numérique :

PDF - 876.4 ko
La simulation numérique avec « simseo » n°14
Mercredi 12 avril 2017, à Nogent 52800, Matinale technologique n°14 « La simulation numérique » avec « simseo »

SiMSEO accompagne les entreprises à l’usage de la simulation numérique en proposant un programme complet structuré autour de trois actions :

- « Sensibilisation et Formation » :

Une action permettant aux entreprises d’être sensibilisée aux enjeux, aux technologies et aux usages de la simulation numérique appliquée à leur métier. Cette action permet d’identifier les enjeux et les points de décision et de se former à l’utilisation de la simulation et à son déploiement.

• SiMSEO va à la rencontre des entreprises en France afin de les sensibiliser aux enjeux, aux technologies et usages de la simulation numérique appliquée dans leur métier. SiMSEO apporte les éléments clés aux dirigeants d’entreprises afin de comprendre, d’utiliser et d’intégrer au sein de leurs entreprises, les outils numériques les plus adaptés à leurs besoins. Des retours d’expériences de PME sont mis en avant. Nous présentons également les trois volets du programme ainsi que l’aide financière dont elles peuvent bénéficier.

• La formation est un élément important du dispositif. Courant du premier trimestre 2017, SiMSEO proposera des formations généralistes autour de la simulation numérique, sur l’organisation et la structuration de la transition numérique et son déploiement dans l’entreprise.

« Des offres de service sectorielles » permettant d’assurer l’accès aux outils de simulation numérique et à la réalisation d’études, avec un accompagnement adapté. Les pouvoirs publics soutiennent financièrement les sociétés faisant appel à ces prestations avec un abondement pouvant atteindre 50 % des prestations, plafonné à 10 K€.

Les premières offres de service seront disponibles fin du premier trimestre 2017. Dans un premier temps, deux secteurs applicatifs particulièrement demandeurs et matures ont été ciblés :
• Secteur de la mécanique et de l’industrie manufacturière où les entreprises ont besoin d’être accompagnées rapidement dans leur transition numérique.
• Secteur des industries du bâtiment qui vit en ce moment une révolution avec l’arrivée de la maquette numérique

« Un Accompagnement de proximité et sur mesure »
proposant de conduire un industriel à l’utilisation de la simulation numérique avancée et au calcul intensif par l’intermédiaire de plateformes régionales. Cet accompagnement sur mesure a pour objectif d’aller plus loin sur des besoins spécifiques, sur de l’algorithmique adaptée, sur des gros besoins de calcul, pour répondre à des objectifs de performances. L’accompagnement subventionné à hauteur de 50 % est opéré par le biais de Genci et ses 7 plateformes régionales :
- Région Normandie : plateforme Criann
- Région Nouvelle Aquitaine : plateforme Snasa
- Région Occitanie : plateforme Calmip
- Région Île-de-France
- Région Grand Est : plateforme Alsacalcul et plateforme Champagne-Ardenne
- Région Auvergne-Rhône-Alpes : plateforme Auvergne-Rhône-Alpes

Retour d’expérience du groupe SIFCOR - Forges de Courcelles -

M. Vincent, présentera l’historique de la simulation dans l’automobile, avec des simulations dynamiques. M. Vincent est ingénieur calcul/simulation du groupe SIFCOR - Forges de Courcelles- ; donc le spécialiste de la simulation numérique appliquée dans le secteur automobile. Ce témoignage lors de la matinale Technologique sera captivant.

JPEG - 55.4 ko
Soutenance PFE à l’antenne de l’UTT à NOGENT. Sandrine Sanchette de l’UTT, Jérôme Vincent des Forges de Courcelles et son apprenti Benjamin Carre étudiant ingénieur MM de l’UTT - 8 juil. 2016

263 entreprises sensibilisés en 2016 : 26 sessions de sensibilisation dans 23 Villes

En 2016, SiMSEO a organisé 26 sessions de sensibilisation dans 23 villes de France et a sensibilisé plus de 260 sociétés aux enjeux, aux technologies et usages de la simulation numérique appliquée aux secteurs de l’ingénierie manufacturière et du BTP. La typologie des participants sont essentiellement des industriels.

La participation à cette session de sensibilisation est gratuite mais l’inscription est obligatoire sur :
http://simseo.fr/inscription/?session=2050

RAPPORT D’ACTIVITÉ TERATEC 2016 en page 14 à 16 du document pdf

contact :

Jocelyn LANUSSE
Chef de Projet Simulation Academy /

Simulation Academy Project Manager
Institut de Recherche Technologique SystemX
8, avenue de la Vauve - CS 90070
91120 PALAISEAU
Phone +33 1 69 08 06 05|Mobile + 33 6 09 92 48 18

PDF - 876.4 ko
La simulation numérique avec « simseo » n°14
Mercredi 12 avril 2017, à Nogent 52800, Matinale technologique n°14 « La simulation numérique » avec « simseo »

La participation à cette session de sensibilisation est gratuite mais l’inscription est obligatoire sur :
http://simseo.fr/inscription/?session=2050

 

Matinale technologique n°15 : La propriété industrielle pour mon entreprise le 14 juin 2017 à Nogent.

, par christophe

Vous avez développé un produit vraiment innovant et pour le protéger, vous voulez déposer un brevet. C’est une bonne idée, mais ce que crée l’entreprise ne lui appartient pas toujours ab initio ; il vous appartient donc de prendre des précautions si vous voulez sécuriser vos droits et interdire à un tiers d’exploiter votre invention. Il existe des contraintes et des règles à respecter : La Matinale technologique n°15 vous apporte toutes les réponses.

La PI pour mon entreprise, ma start-up

La propriété intellectuelle désigne l’ensemble des innovations : inventions techniques, œuvres littéraires et artistiques, dessins et modèles, ainsi que les emblèmes, noms et images utilisés dans le commerce.

La propriété intellectuelle permet aux créateurs de tirer une reconnaissance et/ou un avantage financier de leurs inventions ou créations. En conciliant de manière appropriée les intérêts des innovateurs et ceux de l’entreprise, le système de la propriété intellectuelle vise à favoriser un environnement propice à l’épanouissement de la créativité et de l’innovation.

Toutefois dans un monde globalisé, qui fonctionne de plus en plus en réseau, ce que crée l’entreprise ne lui appartient pas toujours ab initio ; il lui appartient donc de prendre des précautions si elle veut sécuriser ses droits

PDF - 930.3 ko
La propriété industrielle pour mon entreprise n°15
Mercredi 14 juin 2017, à Nogent 52800, Matinale technologique n°15 « La propriété industrielle pour mon entreprise »

Objectifs :
- s’initier à la propriété intellectuelle
- acquérir des réflexes de base
- apprendre comment sécuriser ses droits

Panorama des principaux outils :

Le brevet
• Définition
• Critères de brevetabilité
• Enveloppe Soleau
• Cahier de laboratoire
• Protection des logiciels
• Les objets connectés
• Les FabLab
• Procédure de dépôt en France
• Etendre son brevet à l’étranger

La marque
• Définition
• Critères pour obtenir une marque
• Le caractère distinctif de la marque
• Procédure de dépôt
• Choisir sa marque

A qui appartiennent les créations ?
• Créations de salariés
• Créations de stagiaires
• Créations de tiers
• Sécuriser ses droits

La propriété industrielle regroupe l’ensemble des droits accordés à ceux qui développent des innovations techniques (brevets) des signes distinctifs (marques) ou des créations ornementales (modèles).

Contact :
Cabinet BLEGER-RHEIN-POUPON
François STAUDER
1 rue de l’Arbalète
51100 REIMS
ou
2 allée de la Forêt de la Reine
54500 VANDOEUVRE lès NANCY
Tél : 06.09.05.43.50
Mail : f.stauder@bleger-rhein.com
Web : www.bleger-rhein-poupon.com

 

Nos précédentes Matinales Technologiques

, par christophe

La CCI Haute-Marne a mis en place des rendez-vous bimestriels d’information thématique pour présenter les technologies clés sur des segments stratégiques de notre économie. Ces technologies peuvent susciter l’émergence de projets et dynamiser la culture de l’innovation dans les entreprises.

C’est dans le contexte actuel d’évolutions technologiques rapides, que nos rendez-vous bimestriels sont organisés pour présenter les développements technologiques, les technologies clefs et les transitions technologiques en cours.

Autour d’un petit-déjeuner, les entreprises sont invitées à participer à des séances d’information dont le thème change tous les 2 mois.

Ces rendez-vous, intitulés "Matinales technologiques", sont proposés pat le Pôle technologique Sud-Champagne, en partenariat avec Haute-Marne Expansion, l’UTT, le cluster Nogentech, et avec le soutien du GIP Haute-Marne.

Nous souhaitons aider les entreprises à mieux se positionner sur les rails du développement :
• Promouvoir la démarche d’innovation dans les entreprises.
• Proposer des technologies validées en faisant concorder le développement scientifique et les savoir-faire de la recherche publique et privée avec les besoins des marchés socio-économiques.
• Accompagner le processus de maturation et susciter le transfert de technologies dans les entreprises.

C’est ce que propose le Pôle technologique de Nogent, la CCI Haute-Marne en partenariat avec Haute-Marne Expansion et le cluster Nogentech, et avec le soutien du GIP Haute-Marne.

Les Matinales technologiques ont lieu dans l’amphithéâtre de l’antenne de l’UTT, au pôle technologique Sud-Champagne de Nogent, en Haute-Marne.


Ci-dessous nos précédentes Matinales technologiques


PDF - 1.7 Mo
Quels partenaires et aides pour innover ? n°1
Mardi 24 juin 2014, de 08h à 10h, à Nogent 52800 Matinale technologique n°1 « Quels partenaires et aides pour innover ? »

PDF - 393.2 ko
Matinale technologique « Fabrication additive » n°2
Mardi 23 septembre 2014, de 08h à 10h, à Nogent 52800 Matinale technologique n°2 « Fabrication additive. L’impression 3D a conquis les entreprises »

PDF - 2.1 Mo
Propriété intellectuelle, comment protéger vos innovations ? n°3
Mardi 18 novembre 2014, de 08h à 10h, à Nogent 52800 Matinale technologique n°3 « Propriété intellectuelle, comment protéger vos innovations ? »

PDF - 3.4 Mo
Matinale technologique Robotique, l’adopter, l’adapter, l’améliorer n°4
Jeudi 05 février 2015, de 08h à 10h, à Nogent 52800 Matinale technologique n°4 « Robotique, l’adopter, l’adapter, l’améliorer. »

PDF - 436.2 ko
Matinale technologique « Lean Manufacturing et Kaizen » n°5
Jeudi 02 avril 2015 , de 09h à 11h, à Nogent 52800 Matinale technologique n°5 « Lean Manufacturing et Kaizen »

PDF - 415.9 ko
Matinale technologique « Actualité de la R&D dans la fabrication des dispositifs médicaux » n°6
Mardi 19 mai 2015, de 10h à 12h, à Nogent 52800 Matinale technologique n°6 « Actualité de la R&D dans la fabrication des dispositifs médicaux »

PDF - 1.9 Mo
Matinale technologique Maîtrise de l’énergie n°7
Mercredi 23 septembre 2015 à Nogent 52800 Matinale technologique n°7 « Maîtrise de l’énergie pour optimiser ses consommations »

PDF - 5 Mo
TRIZ, un outil d’innovation n°8
23 février 2016, de 10h à 12h, à Nogent 52800 Matinale technologique n°8 « TRIZ, un outil d’innovation » https://www.youtube.com/watch?v=vKUzYvNy8Yg

PDF - 4.8 Mo
Matinale technologique Les objets connectés n°9
Mercredi 13 avril 2016 à Nogent 52800 Matinale technologique n° 9 « Les objets connectés dans tous les secteurs industriels et dans la vie courante »

PDF - 4.4 Mo
Mettez des agro-ressources dans vos composites n°10
11 mai 2016, à Nogent Matinale technologique n°10 « Mettez des agro-ressources dans vos composites »

PDF - 1.5 Mo
3 conférences sur le design graphique dans l’industrie n°10 bis
17 juin 2016, de 14h à 17h, à Chaumont, Après-midi technologique n°10 bis « 3 conférences sur le design graphique »

PDF - 2 Mo
La précision robotique au service de la finition n°11
21 septembre 2016, de 10h à 12h, à Nogent 52800 Matinale technologique n°11 « La précision robotique au service de la finition »

PDF - 1 Mo
Technologies des poudres métalliques, céramiques et polymères n°12
29 nov. 2016, à Nogent, Journée technologique n°12 « Technologies des poudres métalliques »

PDF - 777.3 ko
Le contrat Cifre et le crédit d’impôt recherche n°13
08 mars 2017, à Nogent, Matinale technologique n°13 « Le contrat Cifre et le crédit d’impôt recherche »

PDF - 876.4 ko
La simulation numérique avec « simseo » n°14
Mercredi 12 avril 2017, à Nogent 52800, Matinale technologique n°14 « La simulation numérique » avec « simseo »

PDF - 930.3 ko
La propriété industrielle pour mon entreprise n°15
Mercredi 14 juin 2017, à Nogent 52800, Matinale technologique n°15 « La propriété industrielle pour mon entreprise »

Nos prochaines Matinales Technologiques :


Mercredi 18 octobre 2017 , de 10h à 12h, à Nogent 52800 : Matinale technologique n°16 « Robotique »

Mercredi 22 novembre 2017, de 10h à 12h, à Nogent 52800 : Matinale technologique n°17, « Traitements thermiques et traitements thermochimiques des matériaux métalliques » avec Frédéric SANCHETTE UTT Nogent.
sous-titre : « des principes aux applications »

Février 2018, de 10h à 12h, à Nogent 52800 : Matinale technologique n°18,
« Les technologies de Forge » Alexandre POINTARD du Cetim Metz

Avril 2018, de 10h à 12h, à Nogent 52800 : Matinale technologique n°19 « les technologies d’usinage » Alexandre KESSLER : usinage avec les machines MAZAK

 

Rendez-vous de la mécanique : Usinage électrochimique de précision le 02 mars 2017 à Nogent Une alternative à l’usinage, de l’ébauche à la superfinition

, par christophe

le Cetim organise 2 mars 2017 de 14h30 à 18h, au Pôle Technologique de Nogent (52800) en Haute-Marne, une Demi-journée d’information régionale centrée sur l’Usinage électrochimique de précision (PECM) . Le principe repose sur la dissolution d’un matériau métallique polarisé servant d’anode (positif) dans un milieu électriquement conducteur. L’opération a lieu sans contact et sans influence thermique. Cette technologie devient compétitive pour de nombreux secteurs : l’automobile ou les bavures pourront être supprimées, l’aéronautique avec l’usinage des matériaux difficiles en respectant l’intégrité matière, le médical avec l’obtention de très bons états de surface..

Les «  rendez-vous » du Cetim sont des demi-journées d’information régionales gratuites centrées sur des problématiques industrielles des acteurs locaux. Organisées en concertation avec la Fédération des industries mécaniques (FIM) et les syndicats professionnels, elles permettent de présenter l’essentiel des résultats des travaux d’intérêt collectif, de recueillir l’avis des participants et de prendre en compte leurs demandes.

Rendez-vous de la mécanique : Usinage électrochimique de précision organisé le 2 mars 2017 de 14h30 à 18h, au Pôle Technologique de Haute-Champagne, rue Lavoisier à Nogent (52800).

L’abréviation PECM signifie "Präzise Elektrochemische Metallbearbeitung" (usinage électrochimique de précision)

Le principe de l’usinage électrochimique de précision (PECM) repose sur la dissolution d’un matériau métallique polarisé servant d’anode (positif) dans un milieu électriquement conducteur. Il se passe alors une électrolyse avec dissolution ionique de l’anode (la pièce) après chaque impulsion électrique. La cathode (l’électrode) ne subit aucun enlèvement de matière, mais un gaz d’hydrogène apparaît. L’opération a lieu sans contact et sans influence thermique.

À l’issue de l’étude (rapport performances 9Q236) mené sur différents matériaux, il s’avère que l’usinage électrochimique par vibration et courant pulsé, avec un gap régulé, présente un intérêt certain et des perspectives intéressantes pour la fabrication de certaines empreintes de moules et d’outillages très durs et précis pour la frappe à froid par exemple. « Les résultats obtenus sont très bons que ce soit au niveau de la qualité (précision), du délai (vitesse et temps) ou du coût de fabrication », indique Stéphane Guérin du Cetim.

L’usinage électrochimique de précision (PECM) peut donc être une alternative intéressante à l’électroérosion par enfonçage (EDM).

L’électroérosion, appelée aussi EDM (electrical discharge machining), est un procédé d’usinage qui consiste à enlever de la matière dans une pièce en utilisant des décharges électriques.

En amortissant l’électrode et les outillages sur de grandes séries, cette solution devient compétitive pour la réalisation d’outillages. Élément supplémentaire, l’état de surface est de bonne qualité et le polissage peut être fortement réduit tout en augmentant la durée de vie de l’outillage.

Au-delà de ces aspects, l’usinage électrochimique permet de travailler quasiment tous les métaux. Il n’y a pas de limite de dureté. Du fait de la rupture ionique de la matière, il n’y a aucune incidence thermique sur la structure métallique usinée. Il n’y a pas de microfissure, de surface blanche ni de contrainte mécanique.

De ce fait, de nombreux secteurs vont être concernés par cette technologie : l’automobile ou les bavures pourront être supprimées, l’aéronautique avec l’usinage des matériaux difficiles en respectant l’intégrité matière, le médical avec l’obtention de très bons états de surface directement. « Bien d’autres applications sont encore à investiguer et à découvrir comme la texturation de surface ».

La technologie PECM pour :

- La réalisation des pièces complexes

- Des outils de production flexibles

- L’amélioration des états de surface

… Et la réduction du temps de production

Programme

- Accueil des participants par Philippe Thoquenne, délégué régional du Cetim

- Présentation de l’Amics-E&PI, syndicat des mécaniciens de l’usinage et des machines spéciales, par Fabrice Chevaleyre

- Présentation de la technologie d’Usinage PECM, par Stéphane Guérin

- Principe et innovation

- Présentation des marchés et de l’offre machines, par Yann Ehrlich

- Les cas d’applications traités sur la plateforme Cetim, par Stéphane Guérin

- Présentation de la plateforme PECM : caractéristiques, Applications, outillages (moule, forge, découpe, frappe…) de pièces aéronautiques, médicales, automobiles : texturation et polissage … Bilan technique

- Témoignage d’un utilisateur de la technologie, par Fabien Rylko

- Applications et retours d’expériences

- Les avantages et les limites de la technologie PECM, par Stéphane Guérin

- Débat et réponses aux questions des participants.

À l’issue de la réunion, un cocktail permettra de poursuivre les discussions.

Lieu et date :
Nogent 52800
au Pôle Technologique de Haute-Champagne
Le jeudi 02 mars 2017
organisé par le Cetim et la FIM

Votre correspondant :
Philippe Thoquenne
Tél. : 03 44 67 35 16
Mail : philippe.thoquenne@cetim.fr

inscrition gratuite mais obligatoire sur :

http://www.cetim.fr/fr/Formulaires/RVM-2-mars-2017-a-Nogent-inscription/(sobj_id)/108483

http://www.cetim.fr/Actualites/En-France/A-la-une/Usinage-electrochimique-de-precision-une-alternative-credible