Répondez à l’enquête : "Offreurs de solutions-usine du futur" Devenez offreur de solutions.

, par christophe

Dans le cadre du Plan Régional « Usine du Futur », la CCI Haute-Marne a lancé une enquête de terrain pour identifier les entreprises possédant des savoir-faire et des technologies de pointe, propres à engager la transformation d’une entreprise vers l’industrie du futur. Offrez vos solutions, répondez à l’enquête !



Vous réalisez déjà des prestations pour d’autres entreprises industrielles ?

Vous possédez une technologie de pointe dont vous pouvez ou souhaitez faire profiter d’autres entreprises industrielles ?

Vous avez effectué un investissement dans un matériel performant dont vous souhaitez partager les couts d’investissement ?

Le réseau des CCI du Grand Est avec les CCI de France et l’Alliance Industrie du Futur (AIF) lancent le répertoire des offreurs de solutions pour l’industrie du Futur, un support national unique.


HTML - 23.1 ko

Un objectif :
Valoriser et promouvoir vos solutions à l’échelle régionale et nationale.

Objectifs de la démarche :

- identifier les compétences et savoir-faire des offreurs de solutions
- établir une cartographie des technologies usine du futur
- consolider et promouvoir l’offre locale pour améliorer la performance industrielle des entreprises de production
- impulser une dynamique de développement d’affaires et de mise en relation
- présenter une vitrine technologique au Salon Industries du Futur les 14 et 15 juin 2017 à Mulhouse

De ce travail est né la volonté des offreurs de solutions de se fédérer sous la bannière commune.

offreurs de solutions de l’usine du futur

Répondez à l’enquête : "Offreurs de solutions-usine du futur"
Le centre de ressources technologique CRITT Matériaux, Dépôts et Traitements de Surface (MDTS) est une antenne à Nogent du Centre régional d’innovation et de transfert de technologies (CRITT) .
Robotisons nos usines pour sauver notre industrie : Le nombre de robot par employé est inversement proportionnel au taux de chômage dans les pays industrialisés.

Ils proposent, au-delà d’un regard expert, une offre globale pour accompagner la transformation industrielle vers l’usine du futur.

Des valeurs communes :

- Engagement client
- Pragmatisme, Professionnalisme & Excellence technique
- Créativité & Innovation
- Flexibilité, Réactivité & Disponibilité

Un projet commun :

- porter le concept Industrie du futur
- le rendre réel et proposer un hub d’innovations technologiques Usine du Futur.

Nous comptons sur vous pour compléter vos données et ainsi figurer dans le répertoire.

Rejoignez la dynamique des Offreurs de Solutions Usine du Futur http://saas1.wysuforms.net/cgi-bin/HE/SF?P=23z106z8z-1z-1z2A5808D1B7


HTML - 23.1 ko


PDF - 4.2 Mo
offreurs de solutions, Industrie, usine du futur, usine 4.0, prestataires de services
offreurs de solutions, Industrie, usine du futur, usine 4.0, prestataires de services

Pour en savoir plus :

- David Biguet : « Il n’y a pas une, mais des industries du futur »
- Répondez à l’enquête : "Offreurs de solutions-usine du futur"
- Pragmalean au service des opérateurs, de la production et de la performance industrielle.
- Robotisons nos usines pour sauver notre industrie : Le nombre de robot par employé est inversement proportionnel au taux de chômage dans les pays industrialisés.
- L’antenne du Centre régional d’innovation et de transfert de technologies (CRITT) Matériaux, Dépôts et Traitements de Surface (MDTS) à Nogent.

 

Action régionale pour le développement d’activités nouvelles (Ardan) Un dispositif qui permet à des entreprises d’intégrer et de former un nouveau collaborateur pendant six mois, sous le statut de stagiaire de la formation professionnelle.

, par christophe

Dispositif d’accompagnement au développement de projets d’activités nouvelles dans les PME-PMI, Ardan contribue à l’essor des entreprises par l’intégration de compétences d’encadrement.

La région généralise le dispositif Lorrain a toute la région Grand Est.

"Entre 2003 et 2007, l’Action régionale pour le développement d’activités nouvelles, au travers de son programme « Ardan Développeur », a accompagné plus de 500 entreprises. Ces entreprises sont en général plus récentes et plus grandes que les entreprises de l’échantillon-témoin de référence. Les entreprises aidées par Ardan appartiennent davantage aux secteurs de l’industrie et des services aux entreprises. Mieux placées que les autres au départ, les bénéficiaires des aides Ardan ont accru cet avantage dans des proportions importantes, tant en emplois que dans la valeur ajoutée qu’elles ont générée."

L’Action régionale pour le développement d’activités nouvelles (Ardan) est un dispositif qui permet à des entreprises d’intégrer et de former un nouveau collaborateur. Pour cela, elles bénéficient de fonds publics. De 2003 à 2007, Ardan a engagé plus de 600 programmes « Ardan Développeur », avec plus de 510 entreprises différentes, soit une centaine par an. Sur dix entreprises aidées, trois sont des entreprises industrielles et trois autres fournissent des services aux entreprises. Au total, le dispositif d’observation a retenu 309 entreprises différentes qui ont bénéficié en 2004, 2005, 2006 et 2007 de l’aide Ardan. Une entreprise peut être aidée plusieurs années, successives ou non.

Le dispositif se décline en trois programmes :
Ardan développeur, Ardan repreneur, Ardan essaimeur

Exemples de projets :

- Développement commercial
- Développement (web)marketing
- Développement à l’international
- Lancement d’un nouveau produit
- Intégration d’un nouveau savoir-faire
technique
- Mise en place d’une démarche qualité
- Structuration d’une nouvelle activité
- Reprise d’une entreprise
- Création d’une nouvelle structure

1.- Vous intégrez un demandeur d’emploi pendant six mois, sous le statut de stagiaire de la formation professionnelle.
2.- Vous lui confiez le développement et la concrétisation d’un projet ou d’une nouvelle activité.
3.- Nous formons le pilote de projet via la préparation du titre Entrepreneur de petite entreprise (titre de niveau III enregistré au RNCP délivré par le Cnam) et la mise à disposition d’un chéquier formation d’un montant de 1 500 €
4.- Vous bénéficiez d’un accompagnement en amont et tout au long des six mois du dispositif.

Qui peut en bénéficier ?

Les entreprises et associations de la région Grand Est :
- de moins de 50 salariés,
- indépendantes de groupes nationaux ou internationaux,
- financièrement et économiquement saines.

Prise en charge financière :

Le dispositif est co-financé par la Région Grand Est. Le coût restant à la charge de votre entreprise se limite à la somme de 6 500 € (pour les six mois du dispositif,
rémunération et formation du stagiaire incluses).

Mise en oeuvre :

- Contactez l’un de nos promoteurs locaux Ardan (liste disponible sur www.ardan.fr).
- Bénéficiez de son expertise pour vous aider à formaliser votre projet et identifier le profil adapté.
- Un comité d’engagement se réunit chaque mois pour évaluer la recevabilité des projets.
- Après validation du projet, la mission démarre à votre convenance dès la signature du contrat.

Depuis plus de 25 ans, ARDAN ® favorise le développement des petites entreprises par l’intégration de nouvelles compétences d’encadrement.

Conception - réalisation : Le Cnam en Grand Est - CBan - Février 2017 • photo : Fotolia

PDF - 617.7 ko
Action régionale pour le développement d’activités nouvelles (Ardan)

Ardan en Grand Est

Contact en Haute-Marne :

Cci Haute-Marne
55 rue du Président Carnot
52115 Saint-Dizier Cedex
Contact :
Cécile Feneyrol
03 25 30 32 99
c.feneyrol@haute-marne.cci.fr
www.haute-marne.cci.fr

 

Créez comme elles : le réseau au bon sens du terme

, par christophe

Quelques femmes entrepreneuses, installées ou en projet, se rencontrent sur le Salon de la Création et de la Reprise d’entreprise à Troyes en 2006. Dix ans après sa création, l’association "Créez comme elles" a bien grandi et marque des points en Haute-Marne, au moins dans la moitié sud.

Quelques femmes entrepreneuses, installées ou en projet, se rencontrent sur le Salon de la Création et de la Reprise d’entreprise à Troyes en 2006. Echanges et partage d’envies et de défis :

  • Rompre avec l’isolement,
  • Créer, mais sous quelle forme ? Solliciter un prêt ? Etoffer sa clientèle…
  • Equilibrer ses temps de vie professionnel et personnel en s’épanouissant,
  • Développer ses compétences managériales et personnelles, etc.
  • Oser franchir le pas

Une idée germe :

  • Maintenir l’énergie positive et l’élan qu’ont suscité les échanges
  • Promouvoir la création d’entreprise au féminin,
  • Réunir les conditions favorables au développement d’initiatives économiques au féminin, création, reprise, croissance, pérennisation d’entreprises…

Ainsi éclot à Troyes (10), en 2007, Créez Comme Elles, qui depuis, se démultiplie :

  • En 2010, naît Créez Comme Elles Marne (51) à Reims,
  • En 2014, Créez Comme Elles Yonne (89) à Sens.
  • En 2015, Créez Comme Elles Haute-Marne (52) à Saint-Dizier et Chaumont

Venez enrichir cette belle histoire de femmes entrepreneuses qui s’écrit de jour en jour.

Dix ans après sa création, l’association L’association "Créez comme elles" a bien grandi et marque des points en Haute-Marne, au moins dans la moitié sud.

JPEG - 107.5 ko
Isabelle Boude, vice-présidente, Tiphaine Jonard, présidente, et Anne Soto-Mayor, fondatrice de Créez comme elles devant les 110 participants au dix ans de Créez comme elles. photo : l’Est Eclair du 04/07/2017

La soirée slam qui a eu lieu jeudi 24 novembre 2016 à la Maison des Carmélites ressemble à un acte fondateur, même si l’association longtemps portée par Anne Soto-Mayor était déjà présente.

L’événement était ouvert aux anciens membres, mais aussi à des femmes ET hommes du monde de la création / reprise d’entreprise, responsables de réseaux professionnels, dirigeant(e)s et responsables salarié(e)s, “entrepreneurs par conviction”.

Bref, l’association jouait l’ouverture.

Publié le 28 novembre 2016

http://www.jhm.fr/economie/creez-comme-elles-le-reseau-au-bon-sens-du-terme

Objectifs et missions :

Créez comme Elles, association implantée dans l’Aube, la Marne, la Haute-Marne et l’Yonne, propose à ses membres animées par un projet de création, de reprise ou de développement d’entreprise, aux parcours et profils d’une grande diversité, de développer leurs compétences. Elles pourront s’ouvrir à d’autres pratiques, échanger et s’épanouir en tant que femmes chefs d’entreprise, grâce aux ressources d’un réseau qui leur ressemble.

Type et rythme des rencontres :

Rencontres en plénière ou bien en commissions projet/développement, Midi P’ose

Rencontres d’échanges de bonnes pratiques, rencontres autour de thèmes techniques, avec des intervenants experts dans un domaine précis.

Le rythme des rencontres est d’envion 1/mois, généralement le lundi matin.

Nombre d’adhérents : 110

Contact :

contact51@creezcommeelles.comet contact@creezcommeelles.com

Site internet :

www.creezcommeelles.com

 

La CCI Meuse / Haute-Marne est sur les rails le 03 juillet 2017 Une salve d’applaudissements a salué l’annonce du prochain mariage des deux CCI, en AG des CCI Grand Est du lundi 03 juillet 2017

Née en 1848, la CCI de Saint-Dizier, devenue par la suite CCI de Saint-Dizier et de la Haute-Marne, va donc mourir pour renaître 170 ans plus tard comme CCI Meuse / Haute-Marne. Tout cela vient d’être acté par une commission mixte composée de trois élus de chaque chambre et des deux présidents des Chambre de Commerce et d’Industrie du Grand Est qui se penchait sur le prochain schéma directeur.


(JHM du 11 juillet 2017)

Née en 1848, la CCI de Saint-Dizier, devenue par la suite CCI de Saint-Dizier et de la Haute-Marne, va donc mourir pour renaître 170 ans plus tard comme CCI Meuse - Haute-Marne. Tout cela vient d’être acté par une commission mixte composée de trois élus de chaque chambre et des deux présidents. Tout cela a même été voté à l’unanimité des présents (80 votants et autant de pour) lors de la dernière séquence de travail des CCI du Grand Est qui se penchait sur le prochain schéma directeur.

Sur le terrain, les choses n’attendront pas janvier 2019 pour se mettre en place. Les deux présidents actuels, Jean-Paul Hasseler pour la Haute-Marne et Henri Coget pour la Meuse souhaitent travailler sur les dossiers communs dès janvier 2018.

Les nouvelles listes électorales seront prêtes durant le premier semestre 2018. Les candidatures seront connues pour septembre 2018. Le vote devrait avoir lieu en octobre 2018. L’installation aura normalement lieu le 1er janvier 2019.

À court terme, tous les sites des deux Chambre de Commerce et d’Industrie sont conservés. Tous les permanents aussi, avec de possibles évolutions de postes, mais pas de suppression. Il se murmure qu’une très symbolique assemblée générale commune serait organisée à l’automne prochain.

Voilà donc le dossier quasiment ficelé !

Souvenez-vous  : le JHM évoquait déjà ce projet de fusion dès septembre 2015. On était alors encore loin du Grand Est. La CCI de Lorraine avait alors mis des bâtons dans les roues du projet. L’explosion des anciennes régions a changé la donne ; une salve d’applaudissements a même salué l’annonce, en AG des CCI Grand Est, du prochain mariage. Cette fois, on voit mal ce qui pourrait empêcher les tourtereaux de convoler.

Cigéo, dossier structurant s’il en est, à cheval sur les deux territoires, est un des principaux moteurs de ce désir commun de s’associer. La future CCI Meuse / Haute-Marne donnera à ses ressortissants une visibilité bien supérieure.

JPEG - 100.1 ko
Jean-Paul Hasseler (à droite), président de la CCI-52, et Jean-Bernard Hergott , DG de celle-ci, ont oeuvré inlassablement pour la réussite du projet de la nouvelle chambre. (Photo : Dominique Piot)

S’il est vrai qu’il n’est pas d’union qui tienne sans projet, le JHM est en mesure de révéler ici les cinq pistes de travail fondamentales de la prochaine CCI  :

1) Cigéo.

2) La transformation numérique. Un gros travail en interne est déjà engagé.

3) Une offre de services crédible, voir une référence, pour toutes les collectivités locales.

4) Une mobilisation des futurs élus de la future chambre afin que ceux-ci, de par leur engagement, aient un impact réel sur l’économie de leur territoire.

5) Un effort affirmé en faveur des territoires excentrés (on pense chez nous au sud Haute-Marne). La proximité de la future chambre auprès de toutes les entreprises de son territoire semble au cœur des préoccupations des deux présidents actuels.
Voilà pour ce qui devrait être les axes stratégiques de la future entité, s’ils sont validés en septembre 2017.


 

La Haute-Marne, terre d’accueil des entreprises Allemandes. Enjeux économiques, nouvelles opportunités de développement ...

, par christophe

La Région Grand Est est voisine de quatre pays (L’Allemagne, la Belgique, le Luxembourg et la Suisse). Au coeur de cette Région, la Haute-Marne a une forte dimension industrielle et développent depuis de nombreuses années les collaborations avec les pays voisins, notamment l’Allemagne.

L’économie de la Haute-Marne repose essentiellement sur l’industrie et l’agriculture.

Avec 665 salariés, l’usine de Manoir Aerospace- FORGES DE BOLOGNE, du Groupe LISI à BOLOGNE (52310) est le premier site industriel de forge aéronautique de France.
Avec 455 salariés, l’usine FORGES DE COURCELLES du Groupe SIFCOR à Nogent (52800) est le premier site industriel de forge automobile de France.
Avec 200 salariés, l’usine MARLE, à Nogent (52800) est le premier site industriel de forge du médical d’Europe.
Situé au sud de la région Grand Est, ces entreprises bénéficie pleinement du positionnement au cœur du réseau de communication reliant le nord et le sud de l’Europe.

PDF - 5.5 Mo

Depuis longtemps, les Suisse sont venus en nombre en Haute-Marne pour y créer des fromageries. La Haute-Marne est une région à lait, donc les Suisses y sont venus ( 400 en 1906).

Les sociétés à capitaux allemands sont présentes en Haute-Marne depuis longtemps.

Nogent reçoit le 30 septembre 2017, le forum franco-allemand de l’apprentissage, organisé par la CCI Haute-Marne, le Cluster Nogentech et l’antenne de l’UTT de Nogent, avec le soutien des Chambres de commerce allemandes de Hanau (IHK), le rotary club de Hanau et Langres.

L’objectif est d’améliorer la coopération politique, économique et les partenariats entre les différents acteurs. Le forum franco-allemand est ciblé sur l’apprentissage. La Grande Région se positionne comme le laboratoire de l’intégration européenne et souhaite construire un « vivre-ensemble ».

Rappelons que c’est la visite de Madame la Ministre-Présidente de la Sarre,Mme A. Kramp-Karrenbauer lors de sa venue à Nogent le 18 février 2016, qui a donné naissance à cette idée. Elle avait rencontré les entreprises, les alternants de l’antenne de l’UTT et visité le pôle technologique. Cette rencontre a réactivé la volonté de coopération transfrontalière et de développement économique entre la Haute-Marne et l’Allemagne.

La Haute-Marne possède de nombreux atouts pour les entreprises étrangères : son immobilier et terrain sont à faible coût et ses compétences dans la métallurgie sont élevées.

Aujourd’hui, qu’il s’agisse d’entreprises à capitaux allemands installées en Haute-Marne, comme de la vitalité des comités de jumelage ou des échanges scolaires, la coopération entre nos deux territoires est une réalité quotidienne. Demain, elle a vocation à s’intensifier et à s’étendre à de nouveaux champs.

Ce Forum marque la volonté d’une coopération transfrontalière au plan Formation, apprentissage et économique entre la Haute-Marne et l’Allemagne. L’un des objectifs est aussi de développer le bilinguisme de la nouvelle génération afin de faciliter et de permettre les passerelles professionnelles entre les deux territoires.

Que ce soit en termes de relations commerciales (balance commerciale positive pour la Haute-Marne), d’emplois ou encore d’investissements étrangers, les échanges transfrontaliers sont au cœur de l’économie de la Haute-Marne. Le Conseil Départemental de Haute-Marne et la CCI Haute-Marne multiplient les coopérations. au service des entreprises.

Les bonnes pratiques pour réussir son projet d’implantation :

Quelque soit la teneur de votre projet (déménagement, regroupement ou création, recherche de bureaux, entrepôt ou site de production), Haute-Marne Expansion ( agence départementale qui fédère les énergies du Conseil Départemental de Haute-Marne, de la CCI Haute-Marne et du GIP Haute-Marne) vous accompagne, confidentiellement, dans la définition de votre besoin et de vos attentes afin de faciliter vos démarches pour que vous puissiez vous mobiliser sur le développement de votre entreprise.

Pour en savoir plus :

Le fonctionnement de la région Grand Est avec ses voisins européens

PDF - 4.1 Mo
 

Le guide du Crédit d’Impôt Recherche (CIR) 2017 est publié

, par christophe

Le ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche (MENESR) a publié le Guide 2017 du Crédit d’Impôt Recherche (CIR), pour aider les entreprises à remplir leur déclaration, déposer un rescrit ou demander un agrément : la dernière version du guide CIR 2017 est désormais disponible !


Le crédit d’impôt recherche (CIR) est une aide fiscale qui permet aux entreprises de financer leurs activités de R&D et d’innovation. Le guide du crédit d’impôt recherche 2017 est conçu pour aider les entreprises à remplir leur déclaration, déposer un rescrit ou demander un agrément.
- préciser les modalités d’application du crédit d’impôt recherche (CIR)
- aider les entreprises à remplir leur déclaration et à faciliter leurs démarches pour les demandes de rescrit ou d’agrément
- aider les entreprises à s’assurer de l’éligibilité de leurs travaux de recherche et développement et d’innovation
- aider les entreprises à déterminer l’assiette des dépenses qui ouvrent droit à l’avantage fiscal


PDF - 1.4 Mo
Le guide du Crédit d’Impôt Recherche (CIR) 2017
Le guide du crédit d’impôt recherche 2017 est conçu pour aider les entreprises à remplir leur déclaration, déposer un rescrit ou demander un agrément pour leurs activités de R&D et d’innovation.

Le Guide 2017 : ce qu’il faut savoir

Le guide du CIR 2017 est une solide référence pour aider les entreprises à s’y retrouver parmi les différentes démarches relatives à leurs dépenses de Recherche, Développement et d’Innovation.

L’ouvrage passe en revue les différentes étapes d’une déclaration de Crédit d’Impôt Recherche et Crédit d’Impôt Innovation en abordant l’ensemble des thématiques auxquelles sont confrontées les entreprises déclarantes : critères d’éligibilité nécessaires, rappel du mode de calculs pour les deux dispositifs, méthode de sécurisation à disposition des entreprises et demande de sous-traitance etc… sont abordés.

Attention, rappelons que le Guide du Crédit d’Impôt Recherche est un ouvrage de référence (publié par le MENESR) non opposable à l’administration fiscale en cas de contrôle comme précisé par le MENESR «  Les précisions et explications qu’il apporte sont dépourvues de valeur réglementaire et ce guide ne peut se substituer ni à une référence aux textes législatifs et réglementaires ni aux instructions fiscales applicables en la matière ».

A viser didactique, nous vous recommandons donc fortement de vous référer aussi aux textes législatifs en vigueur pour compléter les dossiers fiscaux et fournir les pièces justificatives attendues par l’administration fiscale.

Retrouvez l’intégralité de ce guide sur le site internet du ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche
http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid114521/guide-du-credit-d-impot-recherche-2017.html

Vous avez des projets de Recherche, Développement ou encore d’Innovation et souhaitez savoir si les dépenses déclarées sont bien éligibles aux CIR/CII ? Nous vous proposons d’auditer gracieusement vos projets.

Vous pouvez aussi assister à nos réunions d’information :


PDF - 777.3 ko
Le contrat Cifre et le crédit d’impôt recherche n°13
08 mars 2017, à Nogent, Matinale technologique n°13 « Le contrat Cifre et le crédit d’impôt recherche »
PDF - 930.3 ko
La propriété industrielle pour mon entreprise n°15
Mercredi 14 juin 2017, à Nogent 52800, Matinale technologique n°15 « La propriété industrielle pour mon entreprise »

Pour en savoir plus :

Matinale technologique n° 13 : Le contrat Cifre et le crédit d’impôts recherche le 08 mars 2017 à Nogent.
Comment bénéficier du crédit d’impôt recherche / innovation ou obtenir le statut JEI ? le 19 octobre 2017 à Bar le Duc.

 

Haute-Marne Expansion pour un accompagnement unique

, par christophe

Haute-Marne Expansion place votre projet au coeur des préoccupations des acteurs locaux et vous apporte les meilleures solutions. Ce service s’adresse aussi bien aux entrepreneurs haut-marnais qu’à ceux qui souhaiteraient s’implanter dans notre département.

La CCI Haute-Marne, le Conseil Général de la Haute-Marne et le GIP Haute-Marne (Groupement d’Intérêt Public) ont décidé de rassembler leurs moyens pour initier le label

Haute Marne Expansion

Ce service s’adresse aussi bien aux entrepreneurs haut-marnais qu’à ceux qui souhaiteraient s’implanter dans notre département. Créé pour vous proposer des solutions pratiques et optimum, Haute-Marne Expansion fédère un véritable réseau de compétences locales autour de vos projets.

La convergence des solutions :

Haute-Marne Expansion place votre projet au coeur des préoccupations des acteurs locaux et vous apporte les meilleures solutions. Ainsi, en vous appuyant sur le chef de projet HME qui vous est dédié, vous accédez à toutes les compétences nécessaires à votre développement ou à votre implantation.

http://www.hautemarneexpansion.fr/spip.php?rubrique2

L’équipe Haute-Marne Expansion (Développement industriel et implantation)

Christophe JUPPIN, Responsable secteur innovation
03 25 01 15 13 / 06 33 72 23 11 - c.juppin@haute-marne.cci.fr

Hubert LUCHIER, Chargé de projets développements
03 25 30 32 94 / 06 85 96 23 15 - h.luchier@haute-marne.cci.fr

Jean-François PIARD, Responsable performance industrielle
03 25 07 32 38 / 06 77 85 13 45 - jf.piard@haute-marne.cci.fr

Anne-Claire DROMIGNY, Responsable implantation nouvelles activités
03 25 07 32 09 / 06 72 49 24 97 - ac.dromigny@haute-marne.cci.fr

Cécile FENEYROL
03 25 07 32 00 - c.feneyrol@haute-marne.cci.fr

www.hautemarneexpansion.com

L’équipe Haute-Marne Expansion

 

Prosthesis Valley : promouvoir le savoir-faire local en matière d’implants orthopédiques

, par christophe

Afin de donner une identité, mais surtout une meilleure visibilité aux compétences du sud Haute-Marne en matière de fabrication de dispositifs médicaux, la marque « Prosthesis Valley » a vue le jour en 2015.

Benoit Deboos, président du Medef Champagne-Ardenne et de la Haute-Marne, a participé aux travaux régionaux, visant à définir les axes prioritaires du plan de développement régional 2020 et les filières d’avenir, sur lesquelles seront concentrées les futurs appuis publiques.

La silver economie a été retenue de par le marché d’avenir qu’il représente (vieillissement de la population) et l’existence d’acteurs régionaux compétitifs sur le segment de la « domo-médecine ».

Faire connaître nos compétences pour être reconnu à notre juste valeur

« Au niveau régional, personne ne semblait connaitre le poids de la Haute-Marne sur le marché mondial des implants, s’étonne Benoit Deboos.

C’est pourquoi, cette compétence a été ignorée dans les différents documents et plans de développement de la région Champagne-Ardenne (SRDE 2006). Or les prothèses font parties intégrantes de la silver économie  ! La Haute-Marne a déjà acquis une place internationale de tout premier ordre. Le bassin d’activités de Chaumont / Nogent avec sa tradition très ancienne de la forge a su trouver son développement vers l’outillage médical puis évoluer avec succès dans la prothèse. Il n’ y a de succès que parce qu’ il y a localement une culture de savoir-faire établie dans des métiers complémentaires et une concentration d’entreprises effectuant des activités de même nature sur un territoire restreint.

Cet écosystème est déjà une réalité exceptionnelle qu’il faut renforcer et développer en attirant financement, talents et nouvelles entreprises. Mais, il faut encore faire savoir qu’un tel pôle existe ! ».

Emergence d’une marque partagée

C’est ainsi que le président du Medef a sollicité Haute-Marne Expansion pour qu’il développe, avec l’ensemble des parties prenantes, une communication adaptée pour valoriser cette pépite.

Par le passé, différentes dynamiques avaient déjà été amorcées en 2009 / 2010 sans être développées :
- émergence du cluster Pro+Med associant Nogentech et la Communauté de communes de Chaumont,
- la convention d’affaires « Prosthesia » organisée en septembre 2009 par la CCI Haute-Marne et le SMAEPL à Nogent qui a connu un réel succès mais restée sans suite...

C’est pourquoi, pour donner corps à cette nouvelle démarche marketing, il était impératif dans un premier temps de fédérer, autour d’une marque ombrelle, les forces vives de cet écosystème, à savoir les entreprises, le cluster Nogentech et les différents prestataires de service permettant aux entreprises de renforcer leur R&D, leur financement...

Puis, dans un second temps, de mettre en place un plan d’actions pour faire vivre ce concept, ce qu’Haute-Marne Expansion et le cluster Nogentech ont déjà engagé de concert (voir encadré).

« Nous avons ainsi arrêté la marque «  Prosthesis Valley » que nous avons déposé à l’INPI et sommes heureux de pouvoir présenter, dès ce mois de novembre 2015, un document de promotion collectif, détaille Philippe Charmont, responsable des nouvelles implantations au sein d’HME.

Nous remercions David Biguet, président du cluster Nogentech avec lequel nous avons travaillé à l’argumentation et le JHM que nous avons mandaté pour mener les interviews auprès des entreprises et qui les valorise dans son
supplément Entreprise 2015. Maintenant, fort de cette réalité, nous devons tous passer à l’offensive pour promouvoir notre territoire. »

Philippe Charmont

GIF - 251.1 ko
Une présentation détaillée de Prosthesis Valley a été éditée dans un document de 24 pages

De la marque partagée à l’action de promotion collective

Le cluster Nogentech, la CCI Haute-Marne, l’UTT et le CRITT MDTS, ainsi que les entreprises Marle, Biotech Ortho et Biocetis, étaient présents à la convention d’affaires BioFIT 2015 qui s’est tenue les 1er et 2 décembre 2015 à Strasbourg, sous la bannière commune « Prosthesis Valley ».

Véritable plateforme de collaborations de recherche entre acteurs publics et privés, la présence de cette marque à cet événement a permis de la faire connaître au sein de la nouvelle région « Grand Est », de favoriser un business autour du domaine de la santé en valorisant les complémentarités entre industriels des différents territoires et entre clusters, mais également de favoriser le transfert technologique des centres de recherche et des institutionnels vers les entreprises.

À noter également, la rencontre « acheteurs du médical » qui aura lieu le 26 janvier 2016 à la Faculté de Médecine de Reims, de 13h30 18h. Organisée par la Direccte, la Région, l’ARS et la CCI Champagne-Ardenne, « Prosthesis Valley » y tiendra un mini-salon sur les dispositifs médicaux.

Philippe Charmont

CCI Mag - Edition Haute-Marne - 1er trimestre 2016 - N°6 page 17

Dépliant « Prosthesis Valley » decembre 2015